© assalve / Istock.com

(Relaxnews) – Les voyageurs chinois, brésiliens et espagnols apparaissent comme les globetrotteurs les plus éco-respecteux si l’on se fie à un rapport portant sur leurs réflexes écolos et publié en amont de la Journée de la Terre. 

Le « Sustainable Travel Report » du site Booking.com s’appuie sur les réponses de 1.000 sondés dans 11 pays et concerne leurs projets de voyage en 2017.

Selon ces informations, les voyageurs font plus attention à réduire leur empreinte écologique cette année que l’année dernière. Un total de 65% de sondés explique s’informer sur la politique environnementale d’un hôtel avant d’effectuer les réservations de 2017 — ce qui représente près du double du pourcentage de 2016. 

Les sondés les plus soucieux de la nature sont chinois : 93% se disent plus susceptibles de choisir un hébergement pour son aspect éco-respectueux. Ils sont 83% au Brésil et 80% en Espagne. 

Dans l’ensemble, 46% des sondés se considèrent comme des voyageurs soucieux du tourisme durable. 

Et tandis qu’en Australie, au Brésil, au Japon et États-Unis, le marché baisse cette année, le pourcentage de voyageurs se définissant comme éco-respectueux augmente en Italie, en Allemagne ou encore en Chine. 

Le sondage montre toutefois que les gens n’ont pas tous les mêmes critères de définition du tourisme durable. 

Pour plus de la moitié des sondés (56%), le choix d’un hôtel dit « vert » se situe en tête de liste des pratiques touristiques durables. 

Les pratiques éco-respectueuses les plus importantes aux yeux des voyageurs dans un hôtel vert sont l’usage de l’énergie solaire (67%), d’un système éco-respectueux d’approvisionnement en eau (43%), de douches et de toilettes à débit modéré (36%), la cuisine à base d’aliments bio (31%) et le recyclage (29%). 

Pour environ un tiers des sondés, la définition du tourisme vert est davantage liée à des usages et à des réflexes, comme la réutilisation des serviettes et des draps ou l’usage parcimonieux du shampooing et du savon. 

Un pourcentage similaire de sondés associe le tourisme durable à des expériences authentiques comme l’achat de produits locaux et artisanaux.

 

source AFP-Relaxnews