© Courtesy of Apple

(Relaxnews) – Au lendemain de la présentation de nouveau iPad, Apple met à jour sa gamme d’iMac avec de nouvelles machines embarquant des puces et des processeurs graphiques plus puissants.

Si l’aspect extérieur des iMac ne change guère, c’est au niveau des composants qu’il faut chercher du sang neuf. En l’occurrence, les nouveaux iMac se dotent de processeurs Intel Core i3 et i5 de 8e et même 9e générations dans certaines configurations. Du côté des cartes graphiques, Apple a choisi d’intégrer à ses ordinateurs tout-en-un des Radeon Pro 555X avec 2 Go de mémoire vidéo et Radeon Pro 560X avec 4 Go de mémoire GDDR5 sur les 21,5 pouces et des Radeon Pro 575X avec 4 Go de mémoire GDDR5 et Radeon Pro 580X avec 8 Go de mémoire GDDR5 sur les 27 pouces. En revanche, toujours pas de SSD par défaut au niveau du stockage mais un « classique » disque dur de 1 To pour l’iMac 4K et un Fusion Drive de même capacité pour l’iMac 5K. Dans tous les cas, il est possible d’ajouter jusqu’à 32 Go de RAM sur les 21,5 pouces et 64 Go sur les 27 pouces. En revanche, pas de nouveaux écrans ni de nouvelles connectiques.

Le nouvel iMac 21,5 pouces (4K) est proposé à partir de 1 499 euros tandis que le 27 pouces (5K) s’affiche à partir de 2 099 euros. Dans sa configuration ultime, avec un processeur Intel Core i9  huit cœurs de 9e génération cadencé à 3,6 GHz, 64 Go de mémoire DDR4, une carte Radeon Pro Vega 48 avec 8 Go de mémoire HBM2, un SSD de 2 To, le Magic Mouse 2 et le Magic Trackpad 2, l’iMac réclame la coquette somme de… 6 288 euros.

Cette annonce intervient juste après le lancement de deux nouvelles tablettes, un nouvel iPad Air de 10,5 pouces et un iPad mini boosté, et quelques jours avant la conférence du 25 mars 2019 durant laquelle la marque californienne devrait annoncer de nouvelles offres de services.

source AFP-Relaxnews