© JOEL SAGET / AFP

(AFP) – Le Grand Palais éphémère, bâtiment de 10.000 m2 sur le Champ-de-Mars, qui remplacera partiellement jusqu’en 2024 le Grand Palais pendant sa rénovation, sera conçu par l’architecte Jean-Michel Wilmotte, ont annoncé jeudi la Réunion des musées nationaux (RMN) et « Paris 2024 ».

Il sera installé de début 2021 à la fin des Jeux olympiques et Paralympiques « Paris 2024 » sur le plateau Joffre du Champ-de-Mars, pour accueillir des événements qui se tiennent généralement dans la nef: FIAC (Foire internationale d’art contemporain), Paris Photo, Art Paris, Saut Hermès, défilés de Chanel, etc.

Chaque année une structure additionnelle s’adjoindra à la structure principale pour offrir à la FIAC et à Paris Photo une superficie allant jusqu’à 18.000 m2.

L’architecte, urbaniste et désigner Jean-Michel Wilmotte, membre depuis 2015 de l’Académie des Beaux-Arts, a fondé en 1975 l’agence d’architecture Wilmotte & Associés. Il a réalisé des aménagements au Louvre et au Rijksmuseum d’Amsterdam, le stade de Nice, l’hôtel Lutetia, l’église Orthodoxe russe de Paris entre autres.

Le coût du Grand Palais éphémère sera de 40 millions d’euros couvrant la conception, la réalisation, l’exploitation technique, la maintenance pendant quatre ans, ainsi que son démontage. Un montant entièrement couvert par les revenus de location perçus par la RMN-Grand Palais, ainsi que par les apports du Comité d’Organisation des Jeux olympiques et paralympiques Paris 2024.

La rénovation du Grand Palais, confiée au cabinet d’achitectes LAN, prévoit notamment la création d’une « rue des Palais » traversant les soubassements de l’immense bâtiment qui reliera la Grand Nef au Palais de la découverte.

Le Champ-de-Mars avait été un des lieux des grandes Expositions universelles du XIXe et du début du XXe siècle.

source AFP-Relaxnews