Véronique Marcot, vice-présidente de la communauté d'agglomération d'Épinal.
© Photos d'Isabelle

Véronique Marcot, vous êtes vice-présidente de la communauté d’agglomération d’Épinal. Comment l’agglomération soutient-elle les entreprises ?

Véronique Marcot – La communauté d’agglomération et ses élus sont à l’écoute des entreprises du territoire. Il a été mis en place un ensemble de dispositifs pour offrir un territoire où il fait bon vivre et travailler. Des dispositifs d’accompagnements sur-mesure pour les porteurs de projets et les entreprises, sont proposés par les acteurs du développement économique partenaire de l’agglomération, tels que la Société d’Économie
Mixte (SEM) d’Épinal-Golbey, Épinal-Golbey Développement (EGD), Vosj’Innove, la Couveuse d’entreprises des Voivres qui a accompagné notamment les projets autour du bois (« Inbô », « Il était un arbre »…), ou encore la récente Fabrique à Entreprendre inaugurée Place d’Avrinsart à Épinal. Cette dernière favorise la détection de projets, accompagne la reprise et la transmission d’entreprise, pérennise les TPE et PME. Pour le numérique, nous sommes labellisés Capitale French Tech avec l’espace Totem Quai Alpha, un véritable espace d’incubation. Sans oublier la Maison Romaine et le nouvel espace rue de Nancy, davantage orientés autour de l’image et du numérique. Nous nous devons de travailler sur nos valeurs Images, Bois, sans oublier nos filières industrielles, l’agriculture et les nouvelles formes d’économie : sociale, solidaire et circulaire.

Quels sont les aides et dispositifs pour accompagner les porteurs de projets ?

V. M. Ils doivent avoir le réflexe d’appeler la communauté d’agglomération pour être guidé et obtenir un soutien en lui faisant bénéficier de notre réseau. La fusion des intercommunalités nous permet de disposer de nombreuses zones d’activité économiques, de foncier pour permettre à des entreprises de s’installer, ou de bâtiments rénovés. Nous sommes d’ailleurs très attentifs aux différentes opportunités immobilières sur le territoire. Il est nécessaire de disposer d’une offre de qualité diversifiée pour inciter les entreprises à s’installer sur le territoire.

Existe-t-il des aides aussi pour les entreprises déjà créées?

V. M. – Oui, l’agglomération intervient en complémentarité des dispositifs proposés par la région Grand-Est. Nous proposons un catalogue d’aides à l’investissement productifs des TPE et PME, ainsi que des aides aux entreprises agricoles ou touristiques. Un projet ? Contacter le service économique de l’agglomération. L’objectif est de créer de l’emploi pour que le territoire soit dynamique.