Francis Mattioni (en blanc derrière l'ancien Spinalien Julien Collas) officie en tant que coach adjoint à Folschviller depuis 2 ans
© AS Folschviller

L’emblématique Francis Mattioni est de retour à Epinal Handball ! Le club a officialisé son arrivée à la tête de l’équipe première masculine lundi soir via un communiqué (voir ci-dessous). Il succède à Soufian Idir et Rachid Dahmane qui vivront leur dernière rencontre en tant qu’entraîneurs-joueurs ce samedi face à Montpellier lors de la dernière journée des playdowns de Nationale 1.

Après une saison extrêmement compliquée et une relégation en Nationale 2, Francis Mattioni aura la lourde tâche de redorer le blason d’un club en proie à d’importantes difficultés financières. Il officiait depuis 2 ans en tant que coach adjoint de Folschviller après être passé par Raon-l’Etape. Interview.

Francis Mattioni, vous allez donc retrouver le banc spinalien la saison prochaine. Comment s’est fait votre retour ?

F.M. – « J’ai encore quelques copains au club, notamment Hervé Jochim. Il m’avait contacté il y a un moment pour me demander si ça m’intéresserait de revenir. Je n’avais pas fermé la porte. A mon âge avancé (rire), je voulais me faire un dernier challenge, entraîner un équipe à un certain niveau pendant quelques années. A Folschviller je donne un coup de main. C’est un challenge difficile mais qui parait intéressant. »

Vous avez été joueur et entraîneur de nombreuses années à Epinal. Dans quel état d’esprit allez-vous effectuer votre retour dans la cité des images ?

F.M. – « Comme beaucoup de gens le savent, je ne suis pas parti en très bon termes il y a 9 ou 10 ans, la cicatrice n’est pas refermée mais il faut passer outre et repartir du bon pied. Ce n’est pas le passé qui m’intéresse, c’est l’avenir. Il y a de nouveaux dirigeants, de nouveaux joueurs, je veux repartir sur de nouvelles bases. Financièrement le club est dans une très mauvaise passe. Du coup il n’a pas les moyens d’investir. On va essayer de garder tous nos jeunes, reconstruire autour d’eux et d’un ou deux anciens. »

Quelle sera votre ambition la saison prochaine ?

F.M. – « J’ai toujours les mêmes idées par rapport à un club de hand : il faut se partager le gâteau. L’avenir se fera avec des jeunes du cru et des joueurs lorrains ou proches de la région. Epinal Handball dispose d’un vivier conséquent avec des équipes de jeunes performantes et certains qui sont déjà intégrés au groupe fanion. L’ambition sera dans un premier temps d’essayer de se maintenir en N2 et de faire éclore les jeunes petit à petit. »