© Jewel SAMAD / AFP
- Publicité -MINI-BANNIERE_468-x-68_100VOSGES_JEP2020-01

(Relaxnews) – Chaque saison, la semaine des défilés new-yorkais livre des mises en beauté impeccables et élégantes à souhait, elle n’a pas dérogé à la règle cette semaine, lors des présentations des collections automne/hiver 2018.

Malgré une poignée de marques qui ont succombé aux sirènes des couleurs criardes et des paillettes, le maquillage des défilés était placé sous le signe de l’élégance et du naturel, l’une des principales tendances cette saison.

Les marques américaines ont mené la danse. Ralph Lauren s’est fait le champion d’un incontournable de la beauté à l’américaine : le teint frais et lumineux. La beauté naturelle, un brin halée, était de mise grâce au travail du maquilleur star Tom Pecheux, qui a créé pour l’occasion des teints bonne mine et frais comme la rosée subtilement rehaussés de blush ou d’highlighter.

L’autre grande marque américaine à avoir adopté le maquillage naturel était Calvin Klein. Les accessoires capillaires excentriques des mannequins contrastaient avec leurs teints nus, leurs lèvres mates et leurs sourcils soignés.

Les looks naturels ont été légèrement revisités par Prabal Gurung, où une ombre à paupières légère et un blush corail s’associaient à des accessoires de coiffures d’inspiration 1990 pour une esthétique très preppy. Du côté d’Hugo Boss, des sourires glossy et des paupières pastel convergeaient vers une esthétique éthérée, alors que Coach adoptait une approche plus grunge avec de l’eyeliner noir largement appliqué. Des coiffures texturées venaient ajouter la touche finale à cette atmosphère un brin échevelée.

source AFP-Relaxnews