- Publicité -100_468x60

Pas toujours facile de décider de son destin lorsque l’on est ado ou jeune adulte. Heureusement, des passerelles sont possibles pour changer de section ou de formation, même en cours d’année.

Les passerelles au lycée 

Bifurquer entre voie générale, technologique ou professionnelle ? C’est possible. Changer de série de baccalauréat ou de spécialité de diplôme au lycée professionnel aussi.

  • Les conditions : les résultats de l’élève et la capacité d’accueil de l’établissement souhaité.
  • Les démarches : le changement s’effectue sur demande de la famille, il est décidé par le chef d’établissement après avis de l’équipe pédagogique.

Les stages passerelles

En seconde, le stage passerelle concerne l’élève qui souhaite changer de voie : générale, technologique, ou professionnelle. Son contenu, sa durée et sa forme sont élaborés par l’équipe pédagogique et le COP (conseiller d’orientation psychologue) avec la participation de l’élève. Il peut être proposé à l’élève et à sa famille pendant les vacances scolaires et peut comporter une période d’immersion dans une classe de la voie envisagée.

En première, le stage passerelle concerne les élèves qui souhaitent changer de voie (générale, technologique ou professionnelle) ou de série de bac tout en restant dans la même voie. Ce changement d’orientation peut être envisagé en cours d’année (les vacances de la Toussaint sont opportunes) ou en fin d’année.

Les passerelles dans le supérieur après bac +1

La première année d’étude après le bac est la plus sélective, elle est également très souvent celle où l’on s’aperçoit de ses erreurs d’orientation. Voici des pistes pour rebondir.

  • Après une PACES (Première année commune aux études de santé), c’est le cas pour 85 % des étudiants qui n’ont pas validé leur année, il est possible de : continuer dans une autre filière de santé en suivant une formation à un métier dans le domaine paramédical (Kiné, ostéo, ergothérapeute, manipulateur radio, pédicure-podologue) ; intégrer un DUT ou une deuxième année de licence, en biologie ou en physique par exemple.
  • Après une première année de fac (50 % des étudiants) il est possible de s’inscrire dans une autre filière. Attention, chaque université fait ses propres propositions de passerelles et toutes les formations ne sont pas ouvertes à la réorientation. Si la fac n’est pas faite pour vous, le BTS, le DUT ou une école spécialisée sont des passerelles envisageables.

  • Après une première année d’école de commerce. Vous pouvez intégrer une école de commerce en bachelor ou profiter d’une passerelle entre écoles de commerce (ça existe). Grâce au système d’admission parallèle, certaines universités peuvent accepter votre dossier de candidature en première ou en deuxième année.

  • Après une première année d’école d’ingénieurs vous pouvez intégrer une première année en IUT ou en DUT via Parcoursup. Sachez que des passerelles existent avec les facs de sciences et de médecine (PACES).

  • Après une année de BTS ou de DUT. Vous pouvez vous réorienter en Licence ou vous inscrire dans une école privée.

  • Après une première année de Prépa. Si vous êtes recalé, n’oubliez pas qu’en entrant en Prépa vous êtes systématiquement inscrit dans l’université avec laquelle votre établissement a signé une convention. Elle vous ouvrira ses portes en L2 si vous avez acquis vos 60 crédits ETCS, tout comme de nombreuses écoles. En revanche, il n’existe pas de passerelles automatiques avec les BTS et les DUT mais en déposant un dossier vous aurez toutes vos chances.