Quel type de poulailler dans votre jardin ?
- Publicité -MIB-NVX-DOCKS2021

Installer et adopter des poules dans son jardin peut être une solution simple et tendance pour réduire efficacement ses déchets. Mais, avant de se lancer dans l’installation d’un poulailler, voici quelques conseils afin de faire les bons choix.

Avant d’installer un poulailler dans mon jardin, je choisis
l’endroit idéal !

Quel bonheur de pouvoir aller chercher tous les matins un œuf frais. Mais avant d’en arriver là, il faudra trouver l’emplacement idéal et également réfléchir à la superficie de votre futur poulailler. Renseignez-vous auprès de votre mairie pour connaître la réglementation en vigueur avant d’installer votre poulailler, que ce soit en ville ou à la campagne. Certaines mairies refusent toute installation de poulailler en raison des « nuisances sonores » générées par les coqs. Évitez tout de même de positionner votre poulailler sous les fenêtres de vos voisins afin d’éviter toutes querelles de voisinage. Au même titre qu’un abri de jardin, en fonction de sa surface, un poulailler pourra nécessiter une autorisation ou un permis de construire, au-delà de 20 m2.

Quel type de poulailler ?

Pour le bien-être de vos poules, il est conseillé de le choisir avec une partie ouverte, mais également une partie fermée. La partie fermée leur servira de refuge une fois la nuit tombée. Vérifiez que vos poules puissent s’abriter de la pluie et du soleil. L’enclot doit offrir un espace suffisamment grand pour que les poules puissent vagabonder en toute liberté. De ce fait, il est préférable de réaliser un enclot offrant 20 m2 par poule pondeuse.

Combien de poules adopter ?

N’installez pas une poule seule, elle risque de s’ennuyer rapidement. C’est la superficie de votre terrain et de votre poulailler qui posera les limites du nombre de poules à adopter. Comptez 1 coq pour 8 poules.

Quel type de poules et coqs choisir pour mon poulailler ?

Une poule pond en moyenne 200 œufs par an et ce chiffre peut varier en fonction des races. Si vous cherchez la meilleure pondeuse, dirigez-vous vers la poule rousse et la poule Harco. Pour une poule aux jolis plumages, tournez-vous vers des poules Sussex ou les poules de soie, qui amuseront vos enfants.

Comment entretenir mon poulailler ?

Il faut déjà éviter que tout nuisible puisse s’introduire. Nettoyez une à deux fois par semaine les mangeoires, les nichoirs et les pondoirs. Grattez également les excréments et remplacez la paille usagée.