Narimène Bey en concert pour les Petites Fugues d'Épinal.

Pour leur nouvelle saison, les Petites Fugues d’Épinal vont s’ouvrir en beauté puisque la présidente de l’association des Amis de l’orgue du temple protestant, Marie-Hélène Alévêque, annonce une ouverture orientée autour de l’art de la Variation.

« Nous sommes fiers d’accueillir une invitée surprise avec Narimène Bey, jeune « soprano colorature » originaire d’Épinal qui viendra encore embellir le programme du récital d’orgue de François Saint-Yves, Samedi 20 octobre ».

Ancienne élève du Conservatoire d’Epinal dans la classe de Robert Boschiero, elle vient d’intégrer le cycle supérieur du Conservatoire de Montpellier. François Saint-Yves est heureux de la retrouver pour interpréter des extraits du Magnificat de Bach.

C’est grâce à sa mère, passionnée de musique, que Narimène Bey s’inscrit dans une classe à horaires aménagés musique à l’âge de 7 ans. Son cheminement musical passera d’abord par la pratique d’un instrument : le violon. Elle nourrit ensuite assez rapidement une passion vive pour le chant. Elle s’illustre pour la première fois en soliste à travers le fameux « Oh Happy Day » dans la chorale de son lycée.

Sa vie prendra un nouveau tournant lorsqu’à 16 ans, imitant une cantatrice interprétant l’Air de Pamina extrait de la « Flûte Enchantée » de Mozart, la jeune musicienne se met à chanter ledit air devant sa salle de solfège. L’air de rien, un homme s’approche. Profondément touché par sa voix, il lui demande dès lors d’entrer dans sa classe. Il s’agissait du disciple de Mme Brumaire, le professeur de chant du Conservatoire d’Epinal, Monsieur Boschiero.

Une aventure commune les guidera vers une première interprétation publique de l’Air de la Reine de la Nuit, extrait du même opéra susmentionné, puis vers une participation au Concours Artistique d’Epinal. Elle aura également la chance de participer à la classe de maître de l’exceptionnelle soprano Elena Vassilieva, qui l’encouragera alors à poursuivre une carrière dans la capitale.

Elle entre en septembre 2014 dans la classe d’Anne le Coutour en Ile-de-France, qui lui enseignera non seulement le chant mais également la maîtrise de l’art scénique et du jeu théâtral. Elle envisage prochainement une entrée au CNSM de Paris.

Concert d’ouverture des Petites Fugues

Samedi 20 octobre, 17 h

Temple protestant, Épinal

Office de Tourisme d’Épinal : 03 29 82 53 32

Tarif : 10 euros