Martin Charpentier veut relancer la machine en championnat.
© EHC Photos - So'Photos

Après deux courtes défaites à la reprise du championnat de D1 (1-2 contre Strasbourg et 4-3 à Montpellier), le Epinal Hockey Club a redressé la barre en signant deux succès de rang (4-3 contre Chambéry et 3-8 à Clermont). Dans une formule remaniée avec des poules de 7 équipes, sans montée ni descente en fin de saison, le capitaine spinalien et ses coéquipiers ont les atouts pour finir en haut de tableau. Interview.

Quel bilan tirez-vous des performances de l’EHC depuis la reprise ?

Martin Charpentier Retrouver le chemin de la victoire après les deux défaites nous a fait du bien. On avait beaucoup d’occasions mais on ne marquait pas. On a bien rebondi et je sens qu’on est sur le bon chemin. On a un bon groupe, uni. Par contre on n’a pas une équipe très étoffée et dès qu’on a des blessés, ça devient vite compliqué.

Vous attendiez-vous à être aussi bousculés ?

M. C. – C’est sûr que physiquement, après 3 mois sans compétition, ça n’a pas été facile, mais ce n’est pas une excuse, c’était le cas pour tout le monde. Nos 2 succès à l’entame de la saison contre Dunkerque et Tours ont pu tromper les gens. On restait sur 2 saisons avec des victoires fleuves et ils ont peut-être cru que ça allait continuer. Je savais que ce ne serait pas le cas. En D1, tout le monde peut battre tout le monde.

Que pensez-vous de la nouvelle formule de championnat ?

M. C. Dans le contexte actuel, il n’y a pas de solution idéale. Je trouve que
12 matchs c’est un moindre mal, un juste milieu pour pouvoir préserver la santé financière des clubs. Je ne me fais pas de souci pour Epinal mais j’espère que tous les clubs vont tenir le coup pour la saison prochaine. Le bémol, c’est qu’on ne va pas jouer pendant trois semaines en mars.

Vous êtes-vous fixé un objectif dans le vestiaire ?

M. C. On s’était fixé l’objectif d’être premier. Tout est encore possible, on fera les comptes à la fin. On veut jouer tous les matchs pour les gagner et prendre du plaisir. Pour nous et pour tous les gens qui nous suivent, c’est important de donner le meilleur. Et ces matchs permettent aux joueurs de l’effectif, notamment les jeunes, de s’aguerrir à ce niveau, prendre de l’expérience. C’est positif pour les années futures.

Au programme :

27/03 : Épinal Hockey Club – Marseille