© Thomas Devard
- Publicité -mini-banniere-468px-x-60-px-Planete-et-Energie-2018
- Publicité -mini-banniere-Planete-et-Energie-2018

Cette année, la Trace vosgienne aura bien lieu, alors que les éditions de 2016 et 2017 avaient été annulées pour cause d’enneigement insuffisant. La neige était tombée en quantité en décembre mais c’est la pluie qui a pris le relais ces dernières semaines, faisant fondre à vitesse grand V le grand manteau blanc qui enveloppait le Massif vosgien.

Finalement, l’épreuve a bien été maintenue par les organisateurs, mais avec des parcours aménagés. Au départ, deux parcours de 25 et 45 km étaient prévus au départ de La Ténine. Finalement, deux boucles de 15 km seront proposées au départ de Lispach aux fondeurs qui prendront la direction du Tour des Roches avant un passage par les Champis.

Naguère organisée pendant les vacances de février, l’épreuve a été programmée plus tôt dans le calendrier. L’épreuve se dispute en style libre avec un départ de type mass-start. Lors de la quatrième édition, en 2015, c’est Bastien Poirrier qui l’avait emporté. Qui remportera la cinquième ? Réponse ce dimanche.

Les organisateurs proposent également des parcours pour les jeunes et les moins jeunes ainsi que des animations pour les plus petits. Mercredi 10 une Trace vosgienne scolaire a été organisée à destination de 300 enfants issus d’une vingtaine de classes.