Le président du Gamyo Romain Casolari, à gauche, à côté du maire Michel Heinrich, à confirmé la prochaine liquidation judiciaire de la SASP.
© Jordane Rommevaux (photo archive)

C’était redouté par bon nombre de supporters depuis quelques semaines, c’est désormais officiellement annoncé par son président, Romain Casolari, via un communiqué sur le site internet du club : la SASP Gamyo Epinal sera mise en liquidation judiciaire, ce jeudi 26 avril, par le Tribunal de Commerce.

Une liquidation qui met obligatoirement fin à la présence du Gamyo Epinal en Ligue Magnus, la saison prochaine, malgré le soutien du maire Michel Heinrich. Si la SASP n’existera plus, dès demain, l’association existe toujours, elle, et elle évoluera en Division 3, le plus bas niveau national, en amateur.

Voici le communiqué officiel de Romain Casolari, sur le site du Gamyo Epinal :

« Chers Supporters, chers Partenaires, chers Bénévoles,

Je suis au regret de vous annoncer que la liquidation judiciaire de la SASP Gamyo Epinal sera prononcée demain par le Tribunal de Commerce.
Comme nous en a fait part notre administrateur judiciaire la procédure de RJ, qui était inéluctable, n’est pas adaptée à un club sportif à cause de la saisonnalité de notre activité, des spécificités des contrats de sportifs et de partenariats.

En effet, afin de poursuivre nous devions comme tous les ans commencer à encaisser l’argent durant cette intersaison des abonnements et partenariats. Le problème est qu’il s’agit de règlements pour une prestation qui sera assurée entièrement à l’issue de la saison.
Or avec la procédure de RJ, nous sommes obligés d’envisager la possibilité d’une liquidation qui pourrait arriver à tout moment et notamment avant la fin de saison prochaine.
Avoir encaissé de l’argent sans être allé au bout de la prestation serait alors assimilé à une escroquerie relevant du droit pénal.
Ainsi nous ne sommes pas autorisés à encaisser quoi que ce soit avant le mois de septembre.

Il nous fallait pourtant a minima 400 000 euros pour arriver jusqu’en septembre. Le seul moyen qu’il y avait était que j’apporte cette somme tout de suite et il fallait que je le fasse sans garantie de poursuite de notre activité et de la division dans laquelle nous aurions pu évoluer.

Il y a trop d’incertitudes à court terme. Lorsque je me suis rapproché du club il y a plus de 4 ans maintenant, c’était pour essayer de le sauver, ce que j’ai fait à plusieurs reprises.
Je n’ai pu malheureusement et seulement lui permettre de survivre quelques années supplémentaires au plus haut niveau, ce qui a coûté à ma société actionnaire majoritaire de la SASP Gamyo Epinal, 1.4 millions d’euros.
Aujourd’hui, sans possibilité d’encaisser de l’argent, sans savoir où nous allions sportivement parlant, je ne vois pas comment je pourrais me permettre d’apporter une telle somme juste pour voir ce qu’il va se passer.
J’en suis désolé pour tous ceux qui aiment ce club et qui le soutiennent.

C’est pourquoi je passe la main en espérant qu’un jour le club trouve quelqu’un qui puisse l’aider à retrouver l’élite du hockey français.
En attendant il y a toujours une association qui existe et à qui j’apporterai si nécessaire mon soutien financier.

Romain Casolari »

Source : http://gamyoepinal.com

Les réactions des anciens joueurs et supporters sur les réseaux sociaux :

Plus de Magnus pour notre club. Pas de mots pour définir, juste de la tristesse. Nous resterons toujours pour le hockey car épinal est une ville de hockey avec des passionnés et des supporters.

Publiée par Crazy Boys Epinal sur mercredi 25 avril 2018

Publiée par Génératyon Cannibales sur mercredi 25 avril 2018

Et voilà… ?http://gamyoepinal.com/communique-officiel.html/

Publiée par Fans des Gamyo sur mercredi 25 avril 2018