Le Gamyo s'incline à Bordeaux pour son premier match de la saison.
© So'Photos - Gamyo's Photos
- Publicité -MIB_MIROITERIE205-1
- Publicité -CPAM_des_Vosges_banniere_superieure_semaine_38-2
- Publicité -MIB_HABITAT-BOIS

Retour sur terre difficile pour les hommes de Brad Gratton, ce mardi 12 septembre, à l’occasion du lancement de la saison de Ligue Magnus. Pour le premier match de l’année, les hockeyeurs spinaliens se déplaçaient à Bordeaux, l’un des favoris à la victoire en fin de saison.

Coachés par l’ancien entraîneur spinalien Philippe Bozon et avec quelques anciens grands joueurs qui n’ont pas laissé que de mauvais souvenirs dans la Cité des Images, tels que l’ancien capitaine Maxime Moisand ou l’attaquant Peter Valier, les Bordelais semblaient armés pour perturber l’effectif spinalien.

Et il n’aura pas fallu attendre très longtemps avant de voir l’avant-garde girondine s’illustrer, par le biais de Sauve (5e). Et son coéquipier Labelle profitera d’une supériorité numérique pour ajouter un second but pour Bordeaux, moins d’une minute après l’ouverture du score. Et la domination locale allait se concrétiser avec un troisième but offert par Edwards (13e).

Dominés (3-0) dans la plupart des compartiments du jeu, les Spinaliens revenaient sur la glace pour un second acte plus sérieux et avec la volonté de faire leur retard. C’est Robin Soudek qui redonnera le sourire au clan vosgien, avec un but rapide (24e). Malgré un jeu plus équilibré, Bordeaux ne concédera pas d’autre but dans ce tiers-temps (3-1).

C’est dans l’ultime période que les locaux réussiront à profiter idéalement d’une nouvelle supériorité numérique, en inscrivant un quatrième but par Hughesman (47e). Si le nouveau venu, Josh Gratton, trouvera enfin la faille à une minute de la fin du match (4-2), Bordeaux ajoutera un ultime but par Edwards (5-2), à 20 secondes de la fin du match.

Première défaite pour le Gamyo Epinal, qui laisse entrevoir quelques espoirs, malgré un secteur offensif encore trop tendre. Prochain match, ce vendredi 15 septembre, avec la réception d’Amiens, qui l’a emporté (5-0) contre Angers.