De retour au jeu, Anthony Rapenne pourrait vite redevenir le chouchou de Poissompré.
© EHC Photos - So'Photos

Reparti du bas de la pyramide nationale en 2018, le club spinalien de hockey sur glace a réussi le tour de force de remonter de deux étages en deux ans. Promu en D1, l’antichambre de l’Elite, l’EHC espère s’installer durablement à ce niveau. Tour d’horizon de ses atouts à quelques semaines du début du championnat.

La patinoire et le public : +++

Epinal dispose d’une patinoire et d’infrastructures que beaucoup de clubs de l’élite lui envient, d’autant plus depuis la construction de la nouvelle tribune inaugurée en 2017. La liquidation de la SASP Gamyo en 2018 n’a rien changé : Poissompré a fait le plein ou presque à chaque match la saison dernière en D2 (2 348 spectateurs de moyenne !). Le public spinalien reste fidèle à sa réputation de meilleur public de France et le chaudron est à nouveau prêt à bouillir pour la reprise !

Le staff : ++

Nico Martin, assistant coach

La stabilité est de mise pour l’EHC dont l’équipe première sera à nouveau coachée par Jan Plch, qui a tiré un trait sur sa carrière de joueur, et son assistant Nicolas Martin qui conserve son rôle de manager général du hockey mineur. Pour assurer la responsabilité financière et sportive de l’équipe de D1, Guillaume Chassard, qui a lui aussi décidé de remiser les patins, rejoint Christophe Walter. Le médecin Christian Thénot et le responsable matériel Quentin Bichelberger, sont fidèles aux postes.

L’attaque : ++

Anthony Rapenne

L’armada offensive de l’EHC pourrait faire des étincelles. Les Slovaques Dominik Fujerik et Nicolas Gaspar, meilleur pointeur et meilleur buteur de D2 la saison dernière, sont toujours Spinaliens et l’alignement s’enrichit de plusieurs recrues qui ont fait leurs preuves en D1, à l’image du Canadien Kevin Altidor (56 buts en 108 matchs) et du Letton Deniss Baskatovs, ou à l’étage inférieur comme l’Américain Lucas Debenedet (24 buts avec Meudon). Pour compléter le tableau, Anthony Rapenne et ses presque 200 matchs de Magnus est de retour avec motivation et ambitions.

La défense : +

Martin Charpentier

L’arrière-garde spinalienne a donné des gages de solidité en D2 (34 buts encaissés en 18 matchs) mais l’adversité sera tout autre en D1. L’expérience du solide Slovaque Tomas Nechala, transfuge de Strasbourg, et les prédispositions de Maxime Ritz ne seront pas de trop pour prêter main forte à Tomas Janci, Maxime Martin et consorts face aux attaquants adverses. Sergei Khoroshun, meilleur gardien de D2 la saison dernière (87,2 % d’arrêts), sera à nouveau le titulaire du poste, à 40 ans.

Programme des matchs amicaux à domicile :

Épinal – Amnéville (D2) : mardi 15 septembre à 20 h 30

Epinal – Strasbourg (D1) : samedi 19 septembre à 18 h 05

Epinal – Meudon (D2) : mardi 22 septembre à 20 h 15

Coupe de France : samedi 3 octobre à Strasbourg

Reprise du championnat : samedi 10 octobre à Neuilly-sur-Marne

🚨 PROTOCOLE SANITAIRE MATCH AMICAL 🚨Ce mardi 15/09 aura lieu, à Poissompré, le 1er match amical à domicile, contre…

Publiée par Epinal Hockey Club sur Vendredi 11 septembre 2020