Quentin, Catherine et Romain (de gauche à droite), 3 bénévoles au service de l'EHC.

Si le hockey sur glace a toujours droit de cité à Épinal, c’est en grande partie grâce à eux. Fidèles parmi les fidèles, dans les bons comme dans les mauvais moments, les bénévoles sont nombreux à s’investir sans compter, en toute discrétion, au service de leur club de cœur. Portrait de trois d’entre eux.

Dans le hockey comme dans les autres sports, il y a ceux qui évoluent dans la lumière et ceux qui œuvrent dans l’ombre. Les bénévoles sont à classer dans la seconde catégorie. Le épinal Hockey Club, né sur les cendres de feue la SASP Gamyo, a su rebondir grâce à de nombreuses personnes qui s’impliquent parfois plus que de raison sur leur temps personnel, à l’image de Quentin Bichelberger.

Depuis la saison dernière, il est responsable du matériel auprès de l’équipe première. Une mission à laquelle il consacre presque deux heures par jour en semaine sans compter les matches, à domicile comme à l’extérieur.

« J’aidais Guillaume (Laroche) à l’époque de la Magnus et j’ai pris la succession à titre bénévole pour participer à la reconstruction du club. Je veux faire partie de cette histoire », explique-t-il. « J’affûte les paires de patins et dès qu’il y a un souci je dois être là pour changer un casque ou même faire de la couture. Il faut être polyvalent », lâche-t-il dans un grand sourire.

Comme Quentin, Romain Hingray, 26 ans, vibre derrière le club spinalien depuis sa plus tendre enfance et il compte bien aider le club à retrouver son lustre d’antan. Les soirs de match, il s’occupe d’une mission hautement symbolique : installer les buts. « J’arrive bien en avance pour m’occuper du vestiaire, des palets. Pendant les matchs, je suis en bord de glace et je suis un peu l’homme à tout faire », explique-t-il.

Catherine Houberdon, alias « Cathy », baigne, elle, dans le hockey depuis une trentaine d’années. Si les fidèles de Poissompré ne connaissent pas forcément son visage, il n’en va pas de même pour sa voix. « Je fais les annonces pour les buts, les pénalités, etc », explique-t-elle.

En tant que secrétaire de match, son rôle démarre bien en amont. « Avant les rencontres, je n’arrête pas ! Je dois installer et préparer tout le matériel nécessaire au bon fonctionnement de la table de marque… Et après, il y a tout un travail de contrôle à faire au niveau du rapport de jeu. Même si parfois c’est lourd, j’adore ça », conclut-elle.

Passion quand tu nous tiens…

Les prochains matchs de l’EHC à domicile :

Épinal – Rouen 2 : samedi 2 novembre, 18 h

Épinal – Courbevoie : samedi 23 novembre, 18 h