Accueil > Culture > Découverte > Madeline : la Vosgienne qui se révèle sur The Voice

Madeline : la Vosgienne qui se révèle sur The Voice

Le 29 avril 2022 par Antoine Frêlon
Après avoir passée les battles de The Voice, Madeline devra faire face à l’avis du public pour les cross-battles de ce samedi 30 avril.
Après avoir passée les battles de The Voice, Madeline devra faire face à l’avis du public pour les cross-battles de ce samedi 30 avril.
© TF1/ITV/Bureau233

Ce samedi 30 avril, Madeline Baltus devra convaincre le public de The Voice pour les cross-battles. Originaire de La Bresse, l’étudiante en sciences-sociales à Paris avait déjà réussi à passer les auditions à l’aveugle ainsi que les premières battles. Rencontre avec cette artiste toujours très attachée aux Vosges.

Le 19 février, on voyait apparaitre sur notre écran une jeune fille toute vêtue de blanc, avec une grande guitare noire en bandoulière. Son prénom, c’est Madeline. Pour charmer le jury de la célèbre émission The Voice, composé de Marc Lavoine, Vianey, Amel Bent et Florent Pagny, Madeline choisit d’interpréter « La Lavande » de la chanteuse Pomme. Un succès puisque Marc Lavoine retourne aussitôt son siège et la prend dans son équipe.

Un bonheur pour la Bressaude qui fait un premier pas dans l’émission. « C’est génial parce que déjà c’est une sorte de porte qui s’ouvre quand on voit la personne se retourner (…) J’étais très heureuse que ce soit Marc Lavoine, car c’est un artiste que j’aime beaucoup. »

The Voice, Madeline aurait déjà pu tenter l’expérience en 2016 lorsque l’équipe de casting l’avait contactée. Trop jeune et pas encore sûre d’elle, elle avait refusé leur proposition. Mais le temps faisant, elle a fini par revenir sur sa décision pour participer à la 11e édition. « Je pense que c’est une superbe expérience. Déjà au niveau de l’exposition que cela permet, mais aussi au niveau de l’apprentissage qu’on peut avoir là-bas. »

La musique, elle baigne dedans depuis toute petite, ses parents étant musiciens. Sa mère, notamment, est flûtiste professionnelle. Elle, c’est avec le violoncelle, à 8 ans, qu’elle a commencé la musique. Elle en a joué pendant 6 ans. « J’ai appris la musique grâce à la musique classique », nous confie-t-elle. Enfin, elle apprendra, grâce à des vidéos sur internet, le piano ainsi que la guitare qui lui permettent aujourd’hui de s’accompagner au chant.

« Ma grand-mère croise beaucoup d’amis qui lui parlent de moi, quand elle va au marché »

Née dans les Vosges, elle est restée pendant 3 ans à La Bresse avant de déménager. Ses grands-parents y habitent toujours et elle reste très attachée à ses terres. Elle y retourne dès qu’elle le peut. « En général je reste quand même pas mal à la Bresse. C’est vraiment là que tout se passe au niveau familial. J’ai passé beaucoup de temps à la piscine et à la patinoire de la Bresse, à la confiserie bressaude. Plein d’endroits sont synonymes de mon enfance. »

Et c’est grâce à ses grands-parents que Madeline ressent l’engouement qui se crée dans les Vosges autour de son aventure dans The Voice. « Ma grand-mère croise beaucoup d’amis qui lui parlent de moi quand elle va au marché. C’est très sympa, et puis c’est petit, donc ce sont des contacts assez directs. »

C’est donc naturellement une région à laquelle elle pense pour les scènes de sa future et prometteuse carrière. D’autant plus que pour elle, The Voice est un tremplin qui lui permet une exposition inespérée. Et des projets, Madeline en a plein la tête. Notamment celui d’un album qui, comme elle nous l’a annoncé, est déjà en préparation. « La suite, j’espère que ça sera mes chansons. Je dis j’espère mais c’est ce que je suis en train de travailler aujourd’hui. Et j’ai trop hâte de partager quelque chose de beaucoup plus personnel. »

L’après The Voice est déjà trouvé pour Madeline, qui est en train de préparer un album solo. © Yann/ITV/Bureau 233/TF1
Menu
logo facebook logo instagram logo twitter logo linkedin