Podium de haut niveau sur le 30 km du Trail des 4 Vents !

Comme chaque semaine (ou presque), nous vous proposons le débrief du week-end trail et sports nature par notre partenaire Trail In Lorraine.

On s’en doutait, mais le Trail devient une véritable institution. Preuve en est le Trail des 4 Vents ce week-end qui s’est déroulé du côté de Ramonchamp. Créé à l’origine par Philippe Delage, l’organisation a été reprise par le Club Athlétique de la Haute-Moselle en 2017, et sa date dans le calendrier a même été avancée, passant de fin mai à début mars. Malgré tous ces changements, l’épreuve, auréolée de la qualité de ses parcours et de son organisation, continue de rester un incontournable de la région. Comme quoi on réussit toujours mieux quand on sait s’adapter et évoluer…

Et en plus niveau course nous avons eu droit au grand spectacle ! Sous une météo qui s’est révélée plutôt clémente, sans neige, la lutte fut acharnée pour aller remporter l’épreuve, le tout dans un respect total de la part des concurrents. Comme quoi l’esprit Trail, ça peut aussi se conjuguer avec l’esprit de compétition.

BARADEL S’IMPOSE FACE AUX POINTURES LOCALES

Sur le grand format de 30 km, le plateau au départ se révélait être d’une belle intensité. Restait à connaître l’ordre d’arrivée… Et c’est finalement au sprint que l’alsacien Mickael Baradel (10ème aux Championnats de France de Trail court en 2018 et vainqueur notamment l’an passé des Crêtes Vosgiennes 31K, du Trail des Marcaires 32K, du Trail du Vieil Armand 23K, du Munster’Trail 30K, du Thur-Trail 28K) qui s’imposait au sprint face au tenant du titre, Guillaume Dussart. On attendait ce duel entre deux des plus grands spécialistes sur ce format dans le Grand Est, et on l’a eu ! Même le jeune spinalien Benjamin Polin n’a pu lutter, accrochant malgré tout un nouveau podium dans sa longue liste de médailles en prenant la 3ème place. Et la suite du classement continue de révéler le haut niveau qui était présent sur cette épreuve : Tony Viard, de retour après une longue coupure hivernale, prend la 4ème place, Julien Viry, toujours aussi en verve termine 5ème, et l’inusable et incroyable Bruno Lallemand (Champion de France de Trail long V2), prend la 6ème place.

Chez les féminines, la hiérarchie semblait un peu plus claire mais fut également de haut niveau. Favorite en l’absence de la tenante du titre, la franco-allemande Simone Schwarz, la titulaire du club hôte Estelle Patou, déjà vainqueur il y a 15 jours du Trail Hivernal de la Moselotte 42K et 2ème l’an passé, s’est imposée devant celle qui vient tout juste d’installer son cabinet de podologie à Cornimont, Ophélie Néhémie, qu’on avait déjà retrouvée à cette même position derrière Estelle au Fluo Night Trail en novembre 2018. Non moins en reste, Catherine Harter-Brignon, déjà 3ème l’an passé et vainqueur en octobre du Trail de la Myrtille à Anould, resignait pour une nouvelle 3ème place. A noter également que la course relais, qui se courrait en équipe de 2, a été remportée par 2 féminines venues du Haut-Rhin, Marie et Sandrine Mann.

 

GANDOLFI INTRAITABLE

 Sur l’épreuve du 14 km, le faysien d’origine Benoit Gandolfi, tenant du titre et qui enchaîne les victoires sur ces formats, avec notamment il y a 15 jours au Trail Hivernal de la Moselotte 14K, faisait office de grand favori. Mais la bataille fut rude et c’est finalement au sprint qu’il s’impose devant l’ajolais Germain Mougenot, signant ainsi un excellent début de saison. Ironie de l’histoire : les 2 vainqueurs masculins du jour, Mickael Baradel et Benoît Gandolfi, résident dans la même ville à Soultz… Décidemment toujours placé, Vincent Leroy accroche un nouveau podium en signant la 3ème place. Notre médaillé olympique de Rio Matthieu Péché poursuit également ses bonnes performances sur le Trail en prenant la 4ème place, et le titulaire de l’ASC Uriménil Sébastien Arnaud, termine 5ème.

Chez les féminines, gagnante au Trail de la Myrtille 12K et récente 3ème en Alsace au Trail des Casemates 13K, la championne de VTT Aurélia Perry remporte un victoire de rang sur cette belle épreuve, s’imposant devant les jumelles Alvine et Audrey Gentilhomme, qui s’étaient déjà illustrées l’an passé du côté du Chrysa Trail 14k et de la Villaine 21K.

Sur le relais, place à la jeunesse avec les victoire des juniors Julien Poirot et Baptiste Donadei.

Voir l’album photos de Vrai Roses

Direct – Départ Trail 4 Vents 30K

Publiée par Trail in Lorraine sur Samedi 2 mars 2019

 

VOIRPY, BALLAND ET TOMASSELLI S’EXPORTENT BIEN, UN GANDOLFI PEUT EN CACHER UN AUTRE

Du côté des autres courses, l’harolais Mickael Voirpy semble apprécier toujours autant courir en les terres Nancéiennes puisqu’il s’impose sur la toute nouvelle épreuve du Fort en Trail 24K. Un démarrage pas simple pour cette nouvelle course, victime de débalisage et de vol de matériel à un poste de ravitaillement, après avoir vu le report de sa course en novembre pour manque d’autorisations… Bonne surprise chez les féminines avec la 3ème place sur le format 10K de la spinalienne Pauline Balland, qu’on avait déjà aperçu sur un podium au Run & Bike d’Urimenil en février.

Succès également pour la vittellois Séverine Tomasselli, qui après avoir longtemps hésité à s’aligner au Trail des 4 Vents, est finalement allée s’imposer en Haute-Saône au 10km des Monts du Gy, ainsi que pour Matthieu Gandolfi qui, à quelques jours de la Verticale de la Tour Eiffel est allée conserver sont titre au Trail des Côtes de Meuse. Ils plaisantent pas dans la famille….

Pour ce week-end, on se donne RDV à Remiremont pour le Bib’Trail (anciennement Chrysa’Trail) et on suivra de près les Championnats de France de Cross à Vittel.

Toute l’actualité trail dans les Vosges et en Lorraine, c’est sur la Page Trail In Lorraine.