Journées de l'architecture à découvrir à Thaon-les-Vosges.
© UDAP 88

Architecture et urbanisme à Thaon-les-Vosges, une identité héritée de l’âge d’or industriel. Si l’époque textile est révolue, elle a tant façonné le paysage thaonnais qu’elle est un patrimoine génétique. Le lien avec les questions actuelles sur le logement et la ville existe bel et bien.

A l’occasion des Journées nationales de l’architecture 2018, le CAUE (Conseil Architecture Urbanisme et Environnement des Vosges) vous propose de (re)découvrir un lieu fort du patrimoine vosgien les 20 & 21 octobre à travers une série de promenades urbaines et une conférence autour du thème « Habiter à Thaon-les-Vosges pendant l’époque industrielle textile : la construction d’un paysage urbain ». Ces événements sont organisés en partenariat avec la commune.

Sous l’impulsion de l’industrie textile qui s’y implante au lendemain de la guerre de 1870, un village de 550 âmes devient une « ville-usine » accueillant, dès les années 1930, une population de plus de 8 000 habitants qu’on lui connaît aujourd’hui.

L’architecture et l’espace urbain sont les traces les plus immédiatement tangibles de sa transformation rapide et radicale. Thaon-les-Vosges est aussi une illustration éclatante du paternalisme qui caractérise les industriels de cette époque.

Les œuvres sociales développées par les trois usines alors en présence donnent lieu à l’édification de bâtiments publics dans des domaines aussi divers que la santé, l’éducation, les loisirs et, surtout, le logement. La commune compte une douzaine de cités ouvrières dont les quatre promenades urbaines prévues au programme vous feront découvrir la variété des architectures et des implantations.

Au-delà de ces présentations, les conférences permettront d’aborder des questions très actuelles : jusqu’où peut-on préserver un patrimoine bâti qui a changé de main(s) depuis son édification ? Comment faire de l’urbanisme un vecteur d’identité dans des territoires en perpétuelle redéfinition ?

Journées nationales de l’Architecture

Les 20 et 21 octobre

Rotonde de Thaon-les-Vosges

caue88.com

journeesarchitecture.fr

Samedi 20 octobre :

  • 14 h : Visite / La cité de la Corvée et l’hyper-centre, aux sources de la ville-usine :
    Dès la fondation de l’usine au lendemain de la guerre de 1870, une première cité ouvrière se greffe au village-rue appelé à devenir un centre-ville (Parcours commenté, 1h environ. RDV sur le parvis de la mairie (6 avenue des Fusillés), stationnement possible à l’arrière de la mairie).
  • 15 h 30 : Visite / Les cités Cuny et Boussac, une urbanisation ex nihilo : Plusieurs usines se côtoient à Thaon-les-Vosges. A l’écart du centre, dominé par la BTT, Paul Cuny puis Marcel Boussac construisent une véritable extension urbaine autour de leur filature (Parcours commenté, 1h environ. RDV rond-point de la cité Cuny (intersection rue des Cités Cuny – avenue de Lorraine), stationnement facile à proximité).
  • 19 h : Conférence / Architecture et urbanisme à Thaon-les-Vosges, une identité héritée de l’âge d’or industriel : Si l’époque textile est révolue, elle a tant façonné le paysage thaonnais qu’elle est un patrimoine génétique. Le lien avec les questions actuelles sur le
    logement et la ville existe bel et bien (Auditorium de l’Arche Bernadette (1 rue de Lorraine), stationnement possible place du Marché ou à l’arrière de la mairie).

Dimanche 21 octobre :

  • 14 h : Visite / Habitat, travail et loisirs, une synthèse des œuvres paternalistes autour de la BTT : Jusqu’au début du XXème siècle, le patronat façonne la vie sportive et culturelle, le logement, l’éducation… Ici, plusieurs de ces équipements se trouvent à
    proximité immédiate de l’usine (Parcours commenté, 1h environ. RDV sur le parvis de la Rotonde (7 avenue Pierre de Coubertin), stationnement possible sur le parking attenant).
  • 15 h 30 : Visite / La cité-jardin ouvrière de la Marseille, les théories urbaines à la rencontre du paysage : Véritable vitrine pour les industriels, l’amélioration du logement ouvrier se traduit ici par des architectures variées et une composition de rues qui offre

    perspectives et points de vue remarquables (Parcours commenté, 1h environ. RDV rond-point de la rue d’Alsace (intersection avenue Pasteur – rue d’Alsace), stationnement possible sur le parking de la Rotonde).