Le bateau tricolore s'offe la médaille d'argent aux Championnats du monde de raft.
© La Tribu

Décidément, le club de canoë-kayak de Golbey-Épinal-Saint-Nabord (GESN) brille sur tous les tableaux. Alors que Mathieu Biazizzo a parfaitement débuté son année internationale en Coupe du monde, en s’adjugeant la médaille de bronze de la première étape à Prague.

Cette fois, c’est la section handiraft du club qui a brillé lors des Championnats du monde de rafting qui se déroulent à l’Argentière-la-Bessée. Cette compétition réservée aux spécialistes handisport à réussi au quatuor français composé de 3 vosgiens : Abel Aber, Lucas Latimier, Hugo Latimier et de Benjamin Pillerault (Saint-Dyé-sur-Loire).

Une compétition qui réuni dans la même embarcation 2 athlètes valides et 2 athlètes présentant un handicap. Et, ce mercredi, l’objectif était de réaliser le meilleur chrono possible pendant la descente de 4 km effectuée sur la Durance, le départ se faisant avec 4 rafts simultanément.

Et à cet exercice, c’est le bateau de l’Italie 1 qui a dominé les débats en prenant la première place en 12’43. La seconde place, en revanche, a vu un sprint final engagé entre le bateau français et le second bateau italien. Et c’est bien l’embarcation tricolore qui a pris le meilleur en finissant avec 7,02 secondes d’avance.

Ce jeudi, on prend les mêmes et en recommence, pour un slalom, cette fois. Une course chronométrée sur le stade d’eaux vives où les rafts s’élanceront un après l’autre pour réussir la descente la plus rapide, tout en évitant de toucher les portes.

Enfin, samedi 3 juillet proposera la course RX, également sur le stade d’eaux vives, où 2 équipages s’affrontent en duel, avec 3 à 4 points de passage imposés. L’objectif est de remporter le duel, pour se qualifier au tour suivant.

Deux journées de compétition qui pourraient voir les Vosgiens engranger de nouvelles médailles mondiales. Affaire à suivre !