Les artistes Claire Hannicq et Clément Richem exposent à la Lune en Parachute.
© Claire Hannicq
- Publicité -2
Claire Hannicq

Expo, rencontres, ateliers pratiques artistiques, le monde de la culture devrait reprendre ses droits à partir de mercredi 19 mai, suite au confinement dû à l’épidémie de la Covid-19. A Épinal, l’association d’art contemporain, la Lune en Parachute, se prépare activement depuis quelques semaines pour proposer dès le 21 mai une exposition originale.

Après 203 jours de fermeture, la Lune en parachute proposera à Épinal l’exposition L’Étoile dans la caverne des artistes Claire Hannicq et Clément Richem, qui sera à découvrir du 22 mai au 2 juillet.

Invités à rassembler leurs œuvres à la Lune en Parachute, ces deux artistes trouvent de multiples échos dans les forces qui les influencent. « De l’archéologie à la science fiction, de l’astronomie à l’alchimie, du cosmos au souterrain, tout fait rebond, en un va-et-vient nous conduisant du pariétal au sidéral », explique l’artiste Claire Hannicq.

Clément Richem

Comme à son habitude, autour de l’exposition, plusieurs rencontres avec les artistes, ainsi qu’un atelier de pratiques artistiques, samedi 19 juin. L’atelier proposera de réaliser des dessins à l’argile. Le procédé s’approche de la peinture mais la finalité est une image dans la matière terre.

www.laluneenparachute.com