Nous vous en avions parlé il y a quelques mois, la « globetrotteuse » vosgienne, Sophie Simonin, son compagnon Tobias Carter et leur association Unu Mondo reprennent du service pour une nouvelle expédition ! 

Pour rappel, l’association Unu Mondo est une association environnementale qui a pour vocation d’encourager une prise de conscience citoyenne sur les enjeux du changement climatique. A travers différentes expéditions arctiques en voilier, l’association fournit du contenu pédagogique aux enseignants pour sensibiliser les élèves aux changements climatiques. Les données recueillies sont aussi une plateforme de recherche pour les scientifiques et chercheurs qui travaillent sur le sujet.

Après le Groenland en 2020, Unu Mondo repart pour de nouvelles recherches en France, Jersey, Angleterre, Irlande mais aussi et surtout en Islande ! Avec leur fidèle voilier, le Northabout, la chantrainoise Sophie Simonin et son équipe exploreront les terres islandaises de mi-juillet à mi-aout pour y réaliser plusieurs missions.

D’abord une mission océanographique: Mesure de la salinité, de la température et du courant grâce à une sonde SensOcean – Déploiement de 3 bouées METEO FRANCE pour mesurer les courants et la pression atmosphérique – Prélèvement d’échantillons d’eau de mer deux fois par jour pour mesurer la salinité afin de comprendre les impacts du ruissellement des eaux de fonte sur la salinité de l’océan Atlantique Nord.

Une mission pédagogique: 20 élèves de différentes écoles de France jouant
le rôle d’ambassadeurs du climat les rejoindront dans les îles Vestmann. 3 d’entre eux
monteront à bord pour effectuer des prélèvements et des observations avec l’équipage.

Une mission volcanologie – glaciologie: Étude avec des vulcanologues sur le volcan en éruption Fagradalsfjall pour découvrir les liens entre le retrait des calottes glaciaires et une
potentielle augmentation de l’activité volcanique.

Une mission de biologie marine: Collecte de 150 souffles de baleine pour étudier les impacts du tourisme de masse sur les mammifères marins.

On leur souhaite bon courage pour la réalisation de ces missions !