Le peloton du Tour de France arrive à Vittel.
© ASO

Pour son quatrième jour de course, la caravane du Tour de France et le peloton de près de 200 coureurs qui suit, quittent le Luxembourg et son village départ à Mondorf-les-Bains, pour retrouver la Lorraine et particulièrement la Moselle, la Meurthe-et-Moselle, pour arriver dans les Vosges, à Vittel.

Une des plus longue étape de la Grande Boucle 2017, puisqu’elle comptera 207,5 km et ne comptera pas de difficulté majeur. Après un départ donné à 12h10, les cyclistes ne parcourront que 7,5 km sur le territoire luxembourgeois, avant de retrouver la France, à hauteur de Contz-les-Bains (Moselle).

Suivra un passage à Maizières-lès-Metz (kilomètre 52), 10 km avant la première côte du jour à Saint-Privat-la-Montagne, qui n’est pas répertorié au Grand-Prix de la montagne. Les coureurs traverseront, ensuite, Pont-à-Mousson (100 km), puis Toul (130 km).

Si le sprint intermédiaire du Goviller (158 km), devrait permettre aux prétendants au maillot vert, tel que Nacer Bouhanni, de se mettre en jambes, c’est l’entrée dans les Vosges par le Col des Trois Fontaines (170 km) qui comptera pour le Grand Prix des grimpeurs, pour une ascension de catégorie 4.

Il ne restera plus qu’une trentaine de kilomètres pour arriver à Vittel, sur une route assez plate où le peloton traversera Gironcourt-sur-Vraine (189 km). C’est vers 17h que les coureurs arriveront à Vittel pour un final assez longiligne, en centre-ville.

Si une échappée devrait se former assez rapidement, les équipes de sprinters devraient se mettre en place à l’entrée dans le département des Vosges, pour revenir sur les fuyards et offrir une chance à leur leader de l’emporter au sprint. Ca sera le cas pour la formation Cofidis, qui portera son leader Nacer Bouhanni, qui joue quasiment à domicile, qui fera tout pour décrocher sa première victoire d’étape sur le Tour de France, devant son public vittellois.

Le profil de l’étape entre Mondorf-les-Bains et Vittel (207,5 km) :