Arnaud Démare remporte la 4e étape du Tour de France, à Vittel. Bouhanni est 5e.
© France TV

Spectaculaire arrivée ce mardi 4 juillet, dans les rues de Vittel. Alors que les spectateurs, venus nombreux dans la cité thermale, attendaient une victoire du vosgien Nacer Bouhanni, c’est le champion de France Arnaud Démare qui l’emporte au sprint, en ayant évité les deux chutes qui se sont succédées dans le final de l’étape. Le sprinter vosgien de la formation Cofidis, Nacer Bouhanni, a longtemps trusté les premières places du peloton, lors des derniers kilomètres. Il finira à une décevante 5e place.

Après un départ assez poussif du peloton, de Mondorf-les-Bains (Luxembourg), c’est un échappé qui s’est retrouvé seul en tête pendant plus de 190 km. Le Belge Guillaume Van Keirsbulck (Wanty) a été repris à l’entrée des coureurs dans le département des Vosges. S’en est suivi une accélération du peloton, emmené par les équipes de sprinters, dont la formation Cofidis, cherchant à positionner Nacer Bouhanni dans les meilleures dispositions.

Sauf qu’à l’entrée de Vittel, une première chute, à la hauteur du 30e coureur du peloton, fera tomber de nombreux coureurs. Le sprint allait se jouer entre une dizaine d’hommes, dont Nacer Bouhanni. Seulement, le Vosgien échappera à une nouvelle chute, mais ne pourra jamais revenir sur le champion de France Arnaud Démare, largement plus rapide dans les rues de Vittel.

Nacer Bouhanni, au micro de France Télévision : « C’était assez nerveux dans le final. Arnaud me coupe la route, j’ai touché sa roue à 150 m et j’ai failli chuter. Si je ne freine pas, je tombais. Je ne suis pas commissaire de course donc je ne juge pas. Je suis très déçu, j’avais à coeur de briller aujourd’hui. Je vais essayer d’effacer cette déception pour repartir à fond. J’étais placé à 2,5 km. J’ai pris la roue d’Alexander Kristoff pour faire un effort dans les 150 derniers mètres. Avec ces virages, c’était difficile de rester avec un équipier ».

Classement de l’étape :

1 – Arnaud Démare (FDJ)

(2 – Peter Sagan (BOH)) – déclassé

3 – Alexander Kristoff (Katusha)

4 – André Greipel (LTS)

5 – Nacer Bouhanni (Cofidis)

Le sprint final dans les rues de Vittel :