Sculpture sur bois, sur métal ou, comme ici, sur pierre à La Bresse.

Pour sa 28e édition, le festival international de sculpture de la Bresse donne rendez-vous à trente artistes amateurs ou professionnels travaillant bois, pierre, métal, bronze, feutre de laine, éclats d’obus. En provenance du monde entier, ils se prêteront aux échanges avec le public tout au long de leur travail.

On ne le sait pas toujours mais la famille de la sculptrice Camille Claudel était originaire de la Bresse par son père. Enfant, elle y a souvent séjourné avec son frère Paul, à la fin du XIXe siècle. Et il semblerait que la Bresse ait été une source d’inspiration pour elle. En 1989, les sculpteurs Christian Claudel et Francis Cuny ont lancé l’idée d’un symposium sur bois au cœur de la Bresse.

Cette année, le thème choisi est Evolution(s). Il se veut vaste et ouvert. En une semaine, les artistes relèvent le défi de faire naître une œuvre d’art sous l’œil des visiteurs. À partir du 20 mai, les sculpteurs sur pierre commenceront à travailler la matière à l’aide de tronçonneuses, meuleuse et ponceuses. Mais du 25 mai au 2 juin, ils utiliseront gouges et herminettes et seront ravis d’échanger dans une atmosphère plus propice au dialogue.

Les sculpteurs, 17 artistes professionnels, 12 amateurs proviennent de 13 pays différents : Italie, Espagne, Arménie, Ukraine, d’Argentine, Pérou, Costa Rica, Burkina Faso… Cette année, une artiste sculptera sur feutre de laine. Quant à l’invité d’honneur, Rudy Morandini, médecin de formation, il sublime les courbes et les volumes du corps comme personne et exposera des sculptures faites de boulons et d’écrous.

Il sera possible d’acquérir des œuvres de l’an passé à la halle des congrès où une exposition-vente se tiendra. Parallèlement, des artisans d’art du Grand Est présenteront leurs œuvres. La peintre Roni, originaire de Durbuy, exposera des œuvres inédites. Elle s’inspire des paysages de sa Belgique natale mais elle a passé du temps à la Bresse et s’est imprégnée de la nature vosgienne pour composer des tableaux champêtres.

Son mari écrivain et poète enrichit les œuvres par sa touche littéraire pleine de lyrisme. Le lycée du bois à Saulxures proposera des démonstrations. Plusieurs écoles de la Bresse exposeront leurs productions, notamment des oiseaux réalisés avec l’artiste Claude Semelet et des livres illustrés faits avec Sandra Poirot-Cherif. Le jeudi de l’ascension sera le temps fort du festival avec un apéro concert à 11 h et des ateliers d’initiation et de découverte gratuits, ouverts à tous. Les œuvres seront achevées samedi à 17 h 30 et les prix seront remis dimanche.

Festival de sculpture Camille Claudel

Du samedi 25 mai au dimanche 2 juin 9 h à 18 h

La Bresse

Gratuit

www.festival-sculpture.fr