Accueil > Sport > Football > SAS Football Épinal : la reprise de l’entraînement vue par le nouveau coach Fabien Tissot

SAS Football Épinal : la reprise de l’entraînement vue par le nouveau coach Fabien Tissot

Le 11 juillet 2022 par Jordane Rommevaux
Le nouvel entraîneur du SAS Epinal veut un groupe soudé pour la reprise du championnat.
Le nouvel entraîneur du SAS Epinal veut un groupe soudé pour la reprise du championnat.
© Jordane Rommevaux

Une fois n’est pas coutume, le SAS Football a repris le chemin de l’entraînement avec un effectif quasi-inchangé. Seul l’entraîneur Fabien Tissot apparaissait comme le nouvel élément d’un groupe ambitieux, qui ne cachait pas son plaisir de refouler la pelouse. Rencontre avec le presque nouveau technicien spinalien, puisqu’il a déjà dirigé les Boutons d’Or entre 2009 et 2014.

Fabien Tissot, 8 ans déjà que vous avez quitté le SAS Football (décembre 2014). L’entraîneur a-t-il changé depuis cette période ?

Forcément oui, j’ai pris un peu de bouteille et j’ai une nouvelle vision du foot. En ce qui concerne la mentalité, l’envie d’aller de l’avant, d’être compétiteur, elle est intacte, je vous rassure.

Quels sont vos objectifs personnels pour votre retour à Épinal ?

Être le plus performant possible individuellement et collectivement. Si nous réussissons à atteindre ces objectifs, les résultats suivront obligatoirement.

Côté effectif justement, vous disposez d’un groupe quasi-inchangé. C’est un point positif pour aborder la nouvelle saison ?

Oui, c’est une bonne base. Ça me change un petit peu car au SAS, habituellement, on repartait d’une feuille blanche à chaque début de saison (rire). Là, je trouve qu’il y a un bon groupe que je suivais déjà l’an dernier, lors de mes venues sur les différents matchs, ainsi que sur les vidéos de rencontres que j’ai pu analyser. Il y a vraiment de la qualité dans cet effectif donc je trouvais important de conserver une majeure partie des joueurs. C’est important de reprendre avec ce groupe car l’osmose et l’état d’esprit est déjà créé. Maintenant, c’est à moi d’aller vers eux pour instaurer ce climat de confiance et que nous nous connaissions encore mieux.

C’est un gain de temps pour vous ?

Oui, mais il faudra qu’ils s’habituent à moi et à ma façon de travailler. J’établis un cadre qu’il faudra respecter. Ça ne sera pas le même que la saison passée et les saisons précédentes, sans critiquer ce qui a été fait. Chacun fonctionne à sa manière et je fixerai le cadre qui devra nous permettre d’obtenir de bons résultats.

Quid du gardien de but Jérôme Idir, qui a quitté le club. Pensez-vous recruter un nouveau gardien ?

J’ai 3 gardiens sous la main actuellement. C’est largement suffisant. Auparavant, il y a eu des saisons où je n’en avais que deux. Le gardien qui est parti a été remplacé donc on se tourne vers l’avenir.

L’effectif est-il complet ?

J’ai 26 joueurs de qualité dans mon effectif donc pour moi oui, il est complet. Il va y avoir de la concurrence et c’est ça qui fait avancer.

Pouvez-vous préciser les objectifs que vous vous fixez sur cette saison en N2 ?

Déjà, nous voulons faire une bonne préparation et de bons matchs amicaux, puis on avisera. Je veux que les gars soient performants individuellement et collectivement. Les choses s’enchaîneront logiquement. Je veux surtout un état d’esprit irréprochable. Il faut être là pour son coéquipier et savoir penser collectivement. La différence se fera là. L’objectif du président est en accord avec le mien : être bon sur le terrain. Je n’avancerai aucun chiffre pour le moment. Ça viendra mais là, c’est la reprise et je veux que les gars arrivent en pleine forme pour la reprise du championnat.

Pouvez-vous définir la préparation qui arrive ?

Six matchs amicaux nous attendent, avant la reprise de la saison, samedi 20 août. Nous aurons un stage à Vagney du 1er au 4 août, qui se conclura par un amical contre l’AS Nancy-Lorraine (N1), mardi 2 août (18 h). Au préalable, nous participerons à l’habituel tournoi de Riquewhir, contre Colmar, mercredi 20 juillet (20 h). Nous affronterons les Luxembourgeois de Mondorf à Vaucouleurs, dimanche 24 juillet (17 h). Puis Belfort à Saint-Loup, vendredi 29 juillet (19 h). Pour clore le stage à Vagney, nous affronterons Sarre-Union à Adamswiller, vendredi 5 août (18 h 45). Enfin, nous rencontrerons la réserve de Sochaux, au Stade de la Colombière, samedi 13 août (16 h), pour clore la préparation et aborder le premier match de la saison dans les meilleures dispositions possibles.

Menu
logo facebook logo instagram logo twitter logo linkedin