Le nouveau coach du SAS Foot Pascal Moulin et Yves Bailly, son président.
© Jordane Rommevaux

Quelques jours après le départ de Xavier Collin à Orléans (N1), le SAS Épinal vient d’officialiser l’arrivée du nouvel entraîneur de sa formation engagée en Nationale 2. Après avoir reçu une petite vingtaine de candidatures spontanées d’entraîneurs le président des Boutons d’Or a voulu choisir un entraîneur : « nous voulions un entraîneur de club, pas un mercenaire qui n’est concerné uniquement par l’équipe première. Un coach ambitieux qui ait une expérience de la N2 voir en N1 et avec un réseau important pour le recrutement ».

C’est donc Pascal Moulin qui a semblé être le candidat idoine, « grâce à son parcours en tant qu’ancien joueur professionnel, qui est passé par le SAS Épinal entre 1995 et 1997 et surtout pour son expérience à l’AS Moulins entre 2077 et 2012, puis à Jura Sud entre 2012 et 2021″, explique le président Yves Bailly.

C’est donc un ancien joueur spinalien qui a connu le parcours en D2 et la fameuse saison où le SAS l’a emporté (2-0) contre l’Olympique de Marseille, ou encore Caen (4-0) futur champion. C’est en ce remémorant cette première saison avec une certaine nostalgie : « j’avais enfilé 6 buts entre août et novembre ce qui me permettait de figurer parmi les meilleurs buteurs de D2 », se souvient-il, que Pascal Moulin reconnaît être fier de succéder à Xavier Collin sur le banc spinalien, lui qui a découvert le professionnel cette même année à Épinal.

« J’avais trois propositions et j’ai choisi Épinal car le coeur à parlé. L’ambition du président de vouloir retrouver le 3e échelon national allait en adéquation avec mon ambition personnelle », déclare celui qui a décrocher son diplôme d’entraîneur DEPF en 2020. Malgré ce contrat d’un an (+1 an automatique en cas de montée) paraphé il y a quelques heures, le président confirme qu’il a bon espoir de voir son nouveau coach rester quelques années.

« Je ne suis pas un mercenaire. Si j’ai signé, c’est pour entrer dans un projet. Mon parcours en témoigne puisque je suis resté 5 ans à Moulins et 9 ans à Jura Sud, avec 4 montées au total. J’espère d’ailleurs faire gonfler ce chiffre bientôt (rire) », conclu le technicien, qui reconnaît que son travail débute dès ce soir pour rencontrer les joueurs sous contrat, les futures recrues et l’ancien coach Xavier Collin, pour orchestrer au mieux la passation de pouvoir.

L’interview du coach Pascal Moulin, à son arrivée au SAS Foot :