Accueil > Sport > Autres sports > Rugby – SDRB vs RAEG : L’odeur enfin retrouvée du derby vosgien !

Rugby – SDRB vs RAEG : L’odeur enfin retrouvée du derby vosgien !

Le 30 avril 2022 par Stephane Magnoux
La majeure partie des Spinaliens n’a pas connu de derby face à Saint-Dié chez les seniors mais les joueurs des deux équipes se connaissent bien. Ils ont évolué ensemble chez les jeunes avec
le comité des Vosges.
La majeure partie des Spinaliens n’a pas connu de derby face à Saint-Dié chez les seniors mais les joueurs des deux équipes se connaissent bien. Ils ont évolué ensemble chez les jeunes avec le comité des Vosges.
© RAEG

Cela faisait une éternité que les deux clubs ne s’étaient pas croisés à l’occasion d’une rencontre officielle. Après le premier acte à Épinal fin mars, Saint-Dié accueillera la seconde manche du derby vosgien de Promotion d’honneur, le dimanche 1er mai. Qu’ils l’assument ou l’avouent à demi-mots, ces rendez-vous restent des matchs à part pour les deux parties.

Saint-Dié – Épinal, un match comme les autres ?

Benjamin Doerler (entraîneur des lignes arrières d’Épinal) – « On est le deuxième club du département et on connaît actuellement les plus belles pages de notre histoire. Il y a un réel intérêt sportif pour épinal. C’est peut-être moins le cas pour Saint-Dié, un club qui a eu un beau passé, mais le rugby reste un sport d’hommes, de rencontres, de confrontations et de domination. Il y a d’autant plus d’intérêt que Saint-Dié n’est qu’à 50 kilomètres d’Épinal. La plupart des joueurs des deux équipes se connaissent. Dans les catégories de jeunes, tous les joueurs du département travaillent ensemble. »

Laurent Florentin (entraîneur de Saint-Dié) – « C’est un match à gagner comme tous les autres mais je suis conscient que ces derbys tiennent à cœur à pas mal de mes joueurs pour avoir évolué avec les Spinaliens dans les catégories de jeunes. Ce derby est aussi un bon moyen de mettre sous le feu des projecteurs le rugby vosgien. À Saint-Dié, le rugby est plus qu’important. On a une moyenne de 200 voire 300 spectateurs sur certains matchs. Il n’y a pas une journée où on ne me parle pas de rugby à Saint-Dié ! La ville a toujours été une place forte du rugby. Pour que cela le reste, il faut battre Épinal  ! (rires.) »

Des souvenirs de derbys vosgiens ?

B. D. – « Ce n’est que ma deuxième saison avec Épinal mais quand j’écoute les anciens, peu de moments les lient avec Saint-Dié sur un terrain depuis de nombreuses années. C’est pour cela que ces derbys ont une réelle importance pour le club d’Épinal. Les Spinaliens ont toujours vu
Saint-Dié comme, entre guillemets, le club le plus fort du département. Ce n’est seulement que depuis cette saison qu’on arrive à peu près à être à son niveau. Il y a un réel engouement pour ces deux confrontations. »

L. F. – « Je n’ai jamais disputé de match entre Saint-Dié et Épinal. Quand on me parle de derbys, je pense plus à Saint-Dié – Colmar ou Saint-Dié – Mulhouse. Ça, ce sont des matchs qu’on jouait tous les ans et qui avaient une saveur particulière. Saint-Dié – Épinal, cela ne me dit pas grand-chose mais il y a tout de même la suprématie départementale en jeu ! »

Un derby vosgien au niveau national un jour ? (1)

B. D. – « Je ne peux pas me prononcer pour Saint-Dié car je ne connais pas assez le club. Concernant Épinal, quand je vois notre effectif, en termes de nombre et de jeunesse, je pense qu’on peut miser sur de belles années. Une saison ne ressemble jamais à une autre et on ne peut pas savoir de quoi sera fait le lendemain mais de jolies choses s’annoncent pour le club d’Épinal. »

L. F. – « Je l’espère ! On peut toujours viser plus haut. Saint-Dié comme Épinal ne sont pas à leur place en Promotion d’honneur. Une ville comme Épinal ne devrait pas être au niveau régional et évoluer au minimum en Fédérale 3. Épinal a un gros projet et est dans la bonne dynamique. Avec Saint-Dié, si on peut les titiller, on le fera ! Vu l’état où était notre club il y a deux ans, parler de montée n’est pas très légitime mais les résultats sont là. »

(1) : Épinal et Saint-Dié évoluent actuellement en Promotion d’honneur, le 2e niveau régional. La Fédérale 3 (la 5e division nationale) est située deux crans plus haut.

Saint-Dié/Raon-l’Étape/Baccarat (SDRB) – Épinal/Golbey (REAG)
Dimanche 1er mai, 15 h
Stade Pierre-Pebay, Saint-Dié-des-Vosges
www.raeg.org
www.facebook.com/sdrbxv

Menu
logo facebook logo instagram logo twitter logo linkedin