Accueil > Sport > Autres sports > Escrime : Stéphane Jouve savoure l’arrivée des Championnats de France à Épinal

Escrime : Stéphane Jouve savoure l’arrivée des Championnats de France à Épinal

Le 13 mai 2022 par Jordane Rommevaux
Rencontre avec Stéphane Jouve, maître d'armes de la Société d'escrime spinalienne.
Rencontre avec Stéphane Jouve, maître d'armes de la Société d'escrime spinalienne.
© Jordane Rommevaux

Un peu plus d’une semaine avant l’organisation des Championnats de France d’épée, samedi 21 et dimanche 22 mai, à la Halle des Sports d’Épinal, le maître d’armes de la Société d’escrime spinalienne, Stéphane Jouve, a accepté de faire un point sur son club, ses ambitions, ses prochains objectifs et surtout sur l’importance d’organiser ce championnat national, deux ans avant les JO de Paris 2024. Rencontre.

Comme en 2006 et en 2015, la halle des sports d’Epinal accueillera les Championnat de France seniors d’épée les 21 et 22 mai prochains. Les plus fins tireurs nationaux croiseront le fer en individuel et par équipes. Mais, en attendant, ce grand événement, le maître d’armes de la Société d’escrime spinalienne, Stéphane Jouve a accepté de répondre à nos interrogations sur l’actualité du club.

Jumelage avec le club de Pise (Italie)

En septembre dernier, nous avons instauré une passerelle entre notre club d’Épinal et celui de Pise, grâce notamment aux liens forts que nous entretenons avec Gabriele Cimini, qui est licencié chez eux et qui concourt avec nous depuis 4 ans maintenant en Championnat de France N1.
L’an dernier, le club de Pise est venu à Épinal effectuer un stage de préparation et nos liens étroits avec ce club font que de nombreux internationaux Italiens, qui font partie des meilleurs du monde, ont prévu de venir à Épinal ponctuellement, jusqu’aux JO de Paris 2024, pour se préparer, en profitant de nos infrastructures.

Création d’une section sportive

Nous venons de l’acter avec le Collège Notre-Dame d’Épinal et j’en suis ravi pour l’évolution de l’escrime dans la cité des Images. On peut penser que nous sommes en retard car depuis plusieurs dizaines d’années, il existe des classes basket, foot, canoë-kayak ou hockey à Épinal, mais c’est beaucoup plus rare de voir des classes sportives « escrime ». En France, il n’en existe que 12 donc c’est une évolution importante que nous avons choisie. L’an prochain, ils seront 8 à intégrer cette classe, qui concernent des élèves de 6e et 5e. Nous venons de finir les pré-sélections et je tiens à préciser qu’elles ne sont pas centrées uniquement sur le sport puisque nous évaluons aussi le niveau scolaire de l’élève. Il est hors de question que son activité soit au détriment de sa scolarité et vice-versa.

Entraînements et formations

Ils vont s’accentuer pour ceux qui sont en classe sportive mais c’est aussi pour cela que nous aménageons ses horaires. Les enfants s’entraîneront 4 fois par semaine, de 15 h 30 à 17 h et nous assurons ensuite le soutien scolaire aux devoirs, grâce à ma femme. Les parents pourront donc être rassurés et soulagés car le soir, leurs enfants auront fait leur activité et leurs devoirs.
A terme, nous voulons avoir des classes sportives à tous les niveaux du collège et du lycée, pour devenir un centre de formation fédéral. Avoir choisi l’institut Notre-Dame n’est pas anodin. En effet, ils ont la particularité d’être un établissement collège, lié à un lycée et qui bénéficie d’un internat. Nous pouvons donc imaginer accueillir des enfants de tout le territoire et même plus loin pour poursuivre leur formation escrime avec nous, tout en poursuivant leur scolarité dans un établissement proche de la salle d’armes.
C’est aussi comme cela que nous pourrons ambitionner de renforcer nos futures équipes seniors masculines et féminines.

Licenciés

Je suis fier de voir que les chiffres de nos licenciés sont en hausse depuis 10 ans. Nous affichons 140 licenciés à Épinal, cette saison et nous nous rapprochons de record de 160, en 2012. Mais, ce qui me plaît, c’est devoir la parité dans mes élèves. Je me retrouve aujourd’hui avec des groupes mixtes 50 % filles, 50 % garçons. D’ailleurs lors des sélections pour la classe sportive, il y avait 5 filles et 4 garçons. Ça prouve que les mentalités évoluent et j’aime ça.

Différences entre les filles et les garçons ?

Les garçons ont la force et le courage pour eux, tandis que les filles ont une maturité certaine, très rapidement et une grande finesse dans leur technique. Quand une fille a déjà son plan scolaire bien défini en tête, le garçon est beaucoup plus versatile ou il attend le dernier moment pour faire ces choix. Mais, ensemble, ils se complètent parfaitement bien.

Saison sportive 2022

Je dirais qu’en résumant celle des filles comme des garçons, le mot qui convient est : « frustrant ». D’abord chez les filles, car je trouve qu’il y a eu une sorte d’injustice. Les règlements des qualifications en Championnats de France ont changé par rapport à 2020. Alors qu’il devait y avoir 16 équipes qualifiées, nous n’en aurons que 9 en N1 et 9 en N2, alors qu’elles seront 32 en N3. Les Spinaliennes sont malheureusement 10e de leur classement N1. Elles se maintiennent donc en N1 mais ne pourront pas défendre leurs chances au Championnat de France, à Épinal. C’est tellement frustrant pour la soixantaine de bénévoles qui espérait les voir tirer.
Chez les hommes, cette fois, c’est la Covid qui nous a joué des tours. Alors qu’il y a 2 journées où toutes les équipes se rencontrent, cette année la N1 n’a pu en organiser qu’une seule et les Spinaliens ont fini 11e. Ils seront donc obligés de jouer leur maintien à domicile, avec un premier match, dimanche 22 mai, à 9 h 30, contre Châlons-en-Champagne, qui a fini 14e.

Qui compose l’équipe masculine ?

Elle est composée de Quentin Lucani, Gabriele Cimini, Benoît Delattre et Fabien Duchesnay. Ils sont en bonne forme en ce moment et j’espère qu’ils la conserveront jusqu’aux Championnats de France.

Organisations des Championnats 

Comme d’habitude, les Championnats s’orchestreront d’abord par un tournoi individuel N1, N2 et N3 le samedi, avant le tournoi par équipe le lendemain. Dans le tableau individuel féminin, nos chances reposent sur Lola Lucani (N1) et Éléa Jouve (N2), elle qui n’est que junior première année a quelque chose à montrer à domicile. Chez les garçons, c’est Quentin Lucani et Benoît Delattre qui tireront en N1, Fabien Duchesnay et Grégory Goetz, qui est l’un de nos fers de lance de l’équipe 2 spinalienne, tireront en N2.
Le dimanche, le tournoi par équipe verra la participation, justement, de notre équipe 2, dans le tableau N3. Dans un beau jour, elle peut d’ailleurs tirer son épingle du jeu et pourquoi pas décrocher sa montée en N2.

Diffusion tv/web

Les Championnats de France seront libres d’accès tout au long du week-end, pour ceux qui pourront s’y rendre. Mais la grande nouveauté de cette édition 2022, c’est sur le service de live streaming que nous mettons en place. Il proposera de retransmettre en direct les oppositions sur les pistes couleurs, comme aux Championnats du monde, gratuitement, en se rendant sur le site officiel du tournoi : https://franceepee2022.wixsite.com/2022. Le site proposera un plan détaillé des différentes rencontres et, à distance, les internautes pourront suivre les performances de leurs compétiteurs.

Un champion olympique

Romain Cannone, champion olympique aux Jeux de Tokyo sera bien présent, sauf blessure de dernière minute, à Épinal, sous les couleurs de son équipe de Saint-Maur. Mais, il ne sera pas le seul favori à Épinal.

L’équipe de France en stage à Épinal en septembre

C’est l’une des fiertés qui va lancer les Championnats de France, puisque le vendredi 20 mai, veille du lancement de la compétition, nous allons signer, avec la fédération et la ville d’Épinal, un partenariat permettant à l’équipe de France de venir dans notre salle d’armes préparer ses échéances internationales, jusqu’au JO de Paris 2024. C’est une excellente nouvelle pour la ville et pour notre club, qui va pouvoir voire évoluer cette génération dorée et talentueuse, coachée par Hugues Obry, l’un des meilleurs maîtres d’armes français, qui dirigeait l’équipe de Chine lors des précédentes olympiades. Je peux déjà annoncer qu’ils seront en stage à Épinal, du 12 au 18 septembre 2022.

Menu
logo facebook logo instagram logo twitter logo linkedin