Yannick Holtzer, accompagnateur en montagne.
© Louise Rouyer
- Publicité -2

Chargé de mission au Conseil Départemental des Vosges, Yannick Holtzer est un amoureux du territoire. Il le démontre à chacune de ses randonnées puisque l’homme est également accompagnateur en montagne, diplômé. Rencontre avec passionné qui ne manque jamais une occasion d’enfiler ses chaussures de marche.

Yannick, vous êtes accompagnateur en montagne dans le Massif des Vosges. Votre terrain de jeu est complet et s’adapte aux randonneurs avertis comme aux novices. Comment se préparer pour une rando dans le massif ?

Le massif des Vosges est un magnifique terrain de jeux pour toutes et tous ! La randonnée y est accessible quel que soit son niveau. Pas besoin de marcher de longues heures avant de bénéficier de panoramas et paysages d’exception, comme les crêtes, cirques glaciaires, forêts et chaumes d’altitude, ou encore lacs et tourbières à la bio- diversité si riche…

Mais effectivement, c’est est une activité qu’il convient de préparer avec attention, afin d’assurer sécurité et plaisir. Les Vosges restent une montagne avec ses propres difficultés et aléas climatiques. Avant de s’élancer, il convient donc d’imaginer le parcours selon ses propres capacités physiques et celles de ceux qui nous accompagnent. Il est primordial de savoir lire et interpréter une carte de randonnée IGN. Être capable de comprendre les différents balisages existants, ou encore les courbes de niveau… La quantité de dénivelé à faire est aussi une donnée très importante à évaluer, pour que la randonnée reste un plaisir pour tous !

Préparer sa randonnée nécessite une vraie réflexion. C’est le rôle d’un professionnel diplômé comme l’est l’accompagnateur en montagne. Son objectif est d’organiser des randonnées en fonction du niveau des participants et d’assurer la sécurité de tous. L’accompagnateur est un amoureux de son territoire. Il a un rôle pédagogique et se passionne à partager ses connaissances du milieu montagnard !

Quels sont les parcours que vous préconisez ? Vos coups de cœur ?

Si l’on choisit de randonner sans accompagnateur et sans connaissances particulières du milieu montagnard, je préconise de rester sur les parcours et sentiers clairement identifiés et balisés. et de ne pas surestimer ses capacités.

Mes coups de cœur sont si nombreux… Bien sûr les crêtes sommitales du Gazon du Faing, du Massif du Hohneck, du Rothenbackopf, du Grand Ventron ou du Ballon d’Alsace sont des incontournables, d’autant plus qu’à la belle saison, de nombreuses fermes-auberges complètent le panel des plaisirs ! Il y aussi des secteurs peut- être moins fréquentés mais tout aussi caractéristiques de notre si beau massif comme le Thannerhubel ou le Vogelstein plus au sud… Ces crêtes offrent des points de vue exceptionnels, aussi bien vers les versants escarpés d’Alsace que vers les vallées vosgiennes, douces et vallonnées…

Mais il n’y a pas que les crêtes ! Je pense aussi aux lacs d’altitude, et j’ai une affection particulière pour le lac des perches, pas trop loin de la station du Rouge Gazon, et le lac Fischboedle et sa vallée de la Wormsa… Un peu plus dans le piémont vosgien sur le plateau de Champdray, les collines de Laleu et du Spiémont sont pour moi des lieux de ressourcement. Tout autour de Bruyères, il y a aussi de jolies buttes. J’aime également la tourbière des Charmes sur les hauteurs de Thiéfosse. Mon dernier coup de cœur est le massif du Taennchel…

« OUI, les Vosges sont aussi accessibles pour les personnes en situation de handicap »

Les personnes à handicap peuvent-elles aussi vous contacter ?

OUI, les Vosges sont aussi accessibles pour les personnes en situation de handicap ! Et quel plaisir ! Rendre la montagne accessible à tous est le fruit de passionnés, dont je fais partie. Des appareils spécifiques, mais surtout des accompagnateurs professionnels et passionnés, sont référents en la matière. Comment ne pas citer le Refuge du Sotré en exemple, un lieu incontournable, où tous les publics se mêlent, où toutes les barrières tombent, et dans lequel j’ai passé de riches années…

Les randos sur plusieurs jours sont-elles aussi possibles, avec bivouac à la belle étoile ?

Oui cela est possible, et quelle expérience lorsque cela est encadré ! Bien-sûr il est aussi possible de partir sans encadrement, mais il faudra s’assurer des tous les prérequis cités plus haut, dont les conditions climatiques et les zones de bivouac interdites.

Avant de partir, quel équipement est indispensable ?

L’équipement peut varier selon la durée de la randonnée mais les indispensables sont : de bonnes chaussures de marche (des bâtons de marche sont indéniablement un plus, permettant de répartir les efforts entre le haut et le bas du corps), un sac à dos comprenant un vêtement de pluie ou coupe-vent, quelques victuailles, une gourde d’eau, de la crème solaire, un chapeau ou couvre-chef, une pharmacie premiers secours sans oublier la carte de randonnée et un téléphone portable chargé au maximum… En cas de besoin, ne pas oublier que le 112 est le numéro de secours à composer !

Depuis l’an dernier et l’arrivée de cette pandémie, le tourisme vosgien a connu un certain essor. Votre clientèle est-elle locale ou avez-vous davantage d’extra-régionaux curieux de découvrir les Vosges ?

Le territoire vosgien est historiquement touristique. La pandémie a renforcé cet attrait pour notre destination. A chaque annonce de déconfinement, j’ai remarqué une augmentation des demandes d’information et de réservation des activités que je propose. Il est certain que la nature est une valeur refuge, peut-être encore plus marquée depuis le début de cette crise sanitaire. Ma clientèle est locale, voire très locale ! Et notamment les scolaires !

Malgré tout, cet hiver, on a senti que la clientèle du Bassin parisien était très présente. La randonnée est un atout du territoire et nous avons la chance de vivre dans un territoire rempli d’acteurs touristiques dynamiques. Tout cela forme un tout dans lequel chaque vacancier peut y trouver son bonheur !

LA BIO EXPRESS

  • Yannick Holtzer, 42 ans,
  • Né à Bruyères, un enfant.

Formation

  • Brevet d’état éducateur sportif – accompagnateur de montagne,
  • Master Degree – Géographie, aménagement du territoire, patrimoine et paysages.

Parcours pro

  • 2004-2005 – Chargé de mission du Massif des Vosges,
  • 2005-2011 – Chargé de mission observation économique au comité départemental du tourisme,
  • 2011-2014 – Chef du service marketing du Conseil Départemental,
  • 2014-2018 – Responsable marketing au Refuge du Sotré,
  • 2018-2019 – Chef de pub à Vosges FM,
  • Depuis 2019 – Chargé de mission économie et attractivité au Conseil Départemental.

 

Contact : 
yannickholtzer@gmail.com
www.facebook.com/YannickHoltzer/