L'upcycling permet de donner une seconde vie à des objets pour éviter de les jeter

On est dimanche, et vous êtes en train de faire le tri dans votre grenier ou dans votre cave. Et là, vous retrouvez tous les vieux meubles et babioles de vos aïeux. Malheureusement, vous ne savez même pas quoi en faire ! « Ce n’est même plus à la mode, je ne peux rien en faire » … N’en soyez pas si sûr ! Avec l’upcycling, c’est l’occasion de donner un coup de jeune à n’importe quoi, ou de créer de toutes nouvelles pièces grâces aux anciennes.

Comme pour les vêtements, avant de jeter, imaginez ! Imaginez vos nouvelles étagères que vous pourrez poser à votre chevet, réalisées grâce à de vieilles caisses en bois. Imaginez le magnifique salon de jardin que vous pourrez vous offrir, pour trois fois rien, en réutilisant les palettes que vous entassez dans votre garage car, « on ne sait jamais ». Imaginez le nombre de possibilités infinies pour créer, recréer, encore et encore, au grès de vos envies, de la mode et des saisons. En 2013, l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) estimait que 2 millions de tonnes de déchets d’ameublement sont produites chaque année en France. Et bien souvent, ces déchets finissent dans un incinérateur ou dans une décharge. Par exemple, le géant du mobilier Ikea est le troisième plus gros consommateur de bois : en 2012, l’entreprise utilisait 13.56 millions de m3 de bois. Alors, pour réduire notre impact sur la consommation de bois à travers le monde, l’upcycling fait partie des solutions !

Mais au final, ça sert à quoi ?

Parce que vous allez me dire, « c’est bien beau de faire un salon de jardin avec des palettes, mais je n’irais pas plus vite à l’acheter dans la boutique du coin ? ». Alors, vous irez peut-être plus vite, mais vous ne ferez pas de geste pour la planète ! Car oui, l’upcycling permet, entre autres, de réduire ses déchets. On ne jette pas, on réutilise, on revalorise les matières. Et même si vous pensez que ce n’est pas grande chose, c’est toujours ça qui ne partira pas en fumée. Et c’est un geste écologique fort qui se montre là, car lorsque le recyclage des déchets demande beaucoup d’énergie, l’upcycling, c’est surtout de l’huile de coude, de la patience parfois et de l’imagination ! Et il n’y a pas que le bois qui peut être réutilisé, le petit électroménager aussi ! Comme ce réfrigérateur vintage qui ne fonctionne plus peut devenir une étagère ou ce téléphone à cadran qui se transforme en lampe de chevet.

Envie de vous laisser tenter ? Le SICOVAD propose à ses usagers de récupérer des palettes dans certaines déchèteries, à Épinal-Razimont, Saint-Nabord, Nomexy et Golbey. Le tout gratuitement et en accès libre.