En 2019, un Français produisait en moyenne 546 kg de déchets. Et même si ce chiffre tend à diminuer depuis plusieurs années, il pèse lourd sur la balance de l’environnement ! Alors, dans ce dossier, nous vous livrons quelques clés pour commencer à ouvrir les portes de l’anti-gaspillage ou du moins consommer ! De l’application de téléphone qui vous permet d’acheter des paniers de produits à dates courtes à la revente ou le rafistolage de vos vieux vêtements, en passant par l’upcycling de vos vieux meubles… Toutes les initiatives sont bonnes pour commencer à mettre un pied dans l’écologie !

Dates courtes : arrêtons de jeter !

Selon une étude de l’ADEME de 2016, 10 millions de tonnes de nourriture sont jetées chaque année en France. Dont 13 % viennent de la restauration commerciale et traditionnelle. Pour y remédier, l’application Too Good To Go lutte contre le gaspillage alimentaire en mettant en relation les commerçants et les consommateurs. En effet, cela permet de sauver les invendus, en fin de journée, sous la forme de paniers surprises, vendus à tout petit prix. Les acheteurs pourront retrouver différents produits frais, autant des légumes, que des pâtisseries ou de la viande. Le tout pour consommation rapide ou pour congeler. Dans les Vosges, le SICOVAD, acteur incontournable de la lutte contre le gaspillage alimentaire, a noué un partenariat avec l’application Too Good To Go afin de promouvoir cette pratique auprès des commerçants du territoire. Pour en savoir plus et découvrir les commerces près de chez vous qui réalisent des paniers anti-gaspi, téléchargez l’application !

Fanes de légumes et épluchures en cubes

Pour réduire ses déchets, il est possible d’utiliser toutes les parties d’un légume ! En effet, vous pouvez transformer les fanes et les épluchures en un cube de bouillon maison ! Pour agrémenter un potage, un risotto ou pour mettre dans l’eau des pâtes, c’est parfait. Fanes de carottes, de radis ou encore troncs de brocolis… Vous trouverez forcément une recette à votre goût.

Des produits sains pour la peau

De nos jours, les cosmétiques sont bourrés de produits néfastes pour notre peau, comme le silicone par exemple. En fabriquant ses propres produits, il est plus facile de choisir des composants naturels. Cela permet aussi de réduire ses déchets en utilisant des contenants réutilisables et en réduisant les packagings.

On passe au vrac ?

Acheter ses produits en vrac, c’est le premier pas à faire pour passer au zéro déchet ! En effet, cette pratique qui s’impose de plus en plus dans les magasins français, et donc vosgiens, permet de choisir exactement la quantité de produits que l’on souhaite acheter. Cela permet de prendre uniquement ce dont le consommateur a besoin et par extension, limiter le gaspillage alimentaire. De plus, acheter ses produits en vrac, c’est également réduire ses déchets plastiques et cartons, puisque l’on dit adieu au suremballage ! Pour se servir, les consommateurs peuvent se munir de petites boîtes ou sachets réutilisables. Et parce qu’en plus de faire du bien à la planète, le vrac fait du bien au porte-monnaie ! En effet, selon l’ADEME, cela représenterait entre 10 et 45 % de réduction sur un budget. Et le commerçant ressort lui aussi gagnant, puisque cela lui permet d’économiser sur les prix des emballages et des sacs, mais aussi d’augmenter sa crédibilité et sa visibilité en faisant partie d’un réseau d’acteurs responsables qui agit pour l’environnement.

Mes fruits et légumes maison !

Cultiver ses propres produits, c’est faire un geste pour la planète, le portefeuille et notre santé. Dans notre jardin, pas de pesticides, pas d’utilisation à outrance de l’eau, pas de machines qui abiment les terres… On sait ce que l’on mange ! De plus, cela permet à la biodiversité de mieux se développer : votre jardin sera le paradis des insectes pollinisateurs et des papillons !

Moins de produits nocifs pour la nature

Les produits ménagers sont également très polluants pour dame nature ! Sans le savoir, nous déversons des produits chimiques dans nos canalisations : glutaral, diméthylol glycol, methylchloroisothiazolinone… Faire ses produits maison, c’est utiliser des composants naturels qui seront plus doux pour la nature, mais aussi pour notre peau en évitant de nombreux allergènes !