Who's the Cuban ouvrira la saison culturelle à Vittel.

Après de longs mois sans spectacle, concert et pièce de théâtre, le moment est venu de retrouver une vie « normale » pour rire, chanter et danser et oublier ces longues semaines confinés ou cloitré chez soi à cause du couvre-feu. Malgré des conditions sanitaires qui sont susceptibles d’évoluer et qui nécessiteront quelques aménagements en termes de distanciation ou de port du masque, la ville annonce que de nombreux artistes vont débarquer dans la cité thermale, dont quelques grands noms de la chanson ou de la comédie.

La ville thermale dévoile son programme culturel pour la saison 2021-2022 et on peut dire qu’il y en aura pour tous les goûts, toutes les tendances et toutes les générations.

Le lancement de la saison sera célébré, vendredi 3 septembre, par le concert gratuit de Who’s the Cuban, qui ont déjà enflammé plusieurs salles de spectacles dans les Vosges, par le passé et qui reviendra à Vittel avec ses rythmes chaloupés, entre le mambo, la salsa et le folklore afro-cubain.

Dimanche 12 septembre, place au spectacle familial et jeune public Gainsbourg for kids. Un spectacle touchant sur Charlie, un petit garçon sorti de l’imagination de Serge Gainsbourg, comme un reflet à son enfance. De quoi donner l’envie de fouiller dans le répertoire monumental de Gainsbourg, d’en extraire quelques pépites connues et inconnues, et d’imaginer ce nouveau spectacle.

Lundi 20 septembre, c’est le très attendu groupe de chanson française à forte influence reggae, Tryo, qui sera sur la scène du Palais des Congrès. Un reggae fervent, frondeur, festif, militant et visionnaire qui connaît une seconde jeunesse, depuis quelques mois. L’hymne de nos campagnes va retentir une nouvelle fois, au plus grand plaisir des fans du groupe.

Vendredi 24 septembre, c’est le poète rockeur Charlelie Couture qui présentera son 24e album personnel dans lequel la voix et les textes sont mis en avant comme un cadeau pour les fans et ceux qui appréciront le style unique de cet artiste inclassable, au débit /flow/slam si particulier.

Vendredi 8 octobre, le duo folk The Fallen Birds s’invite à l’Espace Alhambra pour un concert intimiste entre danse et musique. Violon, guitare, chant et danseurs hypnotisants, issus du ballet de l’Opéra d’Avignon, se retrouve pour un spectacle « Tombés du ciel ».

Samedi 16 octobre, le jazz-manouche va faire vibrer le Palais des Congrès pour un nouveau spectacle de Thomas Dutronc. Une aventure réussie, moderne, délicate, instruite, profonde, élégante, à la classe inaltérable et inter- nationale.

Samedi 23 octobre, concert original et inédit avec la venue des Stentors, qui interpréteront leurs plus grands succès de reprise des plus grands du cinéma, accompagnés par l’orchestre municipal de Vittel.

Vendredi 5 novembre, c’est le chanteur Corse préféré des Français, Patrick Fiori, qui débarque dans la cité thermale avec ces multiples tubes, dont le dernier en date J’y vais interprété en duo avec Florent Pagny, qui a été récemment élue chanson de l’année 2021.

Samedi 6 novembre, retour dans les années 1990 avec les Wackids, qui propose à la génération Millenials, qui regroupe les personnes nées entre le début des années 1980 et la fin des années 1990. A la tête d’une armée d’instruments jouets volés dans la chambre de leurs enfants, ces trois super-héros du rock revisitent les années 1990 à leur façon et ça déménage !

Samedi 13 novembre, Gil et Ben vous font découvrir leur univers aussi loufoque que drôle. Comédiens le jour, ils sont humoriste la nuit et ils n’hésitent pas à vous raconter leurs meilleurs anecdotes. Ce soir, c’est le mariage de Gil qui est passé en revue par son témoin Ben. Mais Ben était-il le bon choix ?

Jeudi 18 novembre, c’est du classique qui est réservé aux spectateurs du Palais des Congrès. Vous n’en raffolez pas ? Oui, mais à la fin de ce spectacle vous affirmerez ce que le titre avance : « Je n’aime pas le classique, mais avec Gaspard Proust j’aime bien ! »

Dimanche 21 novembre, les enfants comme les adultes sont attendus pour quelques « enfantillages » avec Aldebert, pour un spectacle jeune public, distillant un propos intelligent et sophistiqué. Tous les sujets sont abordés : de la peur du noir ou des zombies à notre comportement vis-à-vis de la planète.

Vendredi 10 décembre, Les Vilaines vont transformer l’Espace Alhambra en grande revue parisienne. Un véritable music-hall qui reprend tous les codes des cabarets parisiens, avec humour, poésie et une pointe de féminisme.

Et en 2022 ?

  • Cali : 7 janvier
  • Ben Mazue : 21 janvier
  • Alban Ivanov : 26 janvier
  • Renaud Hantson : 25 février
  • Coeur de Pirate : 19 mars
  • Jeremstar « enfin sur scène » : 2 avril
  • HF Thiefaine « Unplugged » : 8 avril
  • Et si on se mariait : 29 avril
  • Etienne A. : 13 mai
  • Fills Monkeys « We will drum you » : 20 mai
  • Michel Jonasz : 27 mai