Jérôme Millotte, président des Sapins Barbus, sur la scène de Tagada Jones, avec une partie des bénévoles
© Frédéric Étienne

Chaque belle histoire a une fin. Cet été, les Vosgiens et les festivaliers diront adieu, le cœur lourd, aux Sapins Barbus. Ce temple du rock vosgien, qui a fait vibrer les terres de Dommartin-les-Remiremont pendant 7 ans, livrera son ultime édition. Les bénévoles l’annoncent comme la soirée du siècle, qui promet d’être grandiose, riche en émotions et en surprises.

C’est une page qui se tourne à Dommartin-les-Remiremont. Cet été, les bénévoles et les fondateurs des Sapins Barbus tireront leur révérence lors de l’ultime édition du festival. Selon le président de l’association, Jérôme Millotte, l’envie n’était plus là. « Cela faisait quelques années que nous étions sur le terrain de la Bruche, mais une entreprise a décidé de s’y installer, explique-t-il. On a commencé à faire les démarches pour trouver un nouveau lieu, mais ce n’était plus pareil… ». Cette décision a d’ailleurs fait souffler un vent de soulagement chez les fondateurs. Il n’y avait plus le même entrain dans les rangs, « on se disait qu’en 7 ans, on en avait fait des choses et que l’on voulait se renouveler dans de nouveaux projets ».

Alors, quand les fondateurs ont pris la décision de mettre un point final à ce chapitre, c’est le cœur lourd qu’ils se sont rendus sur le terrain de la Bruche à Dommartin-les-Remiremont pour commencer à organiser l’ultime édition. « C’est un endroit chargé d’énergie du festival, d’émotions et de souvenirs », s’émeut Jérôme Millotte, en ayant naturellement une pensée pour son ami, Nicolas Richard, ancien directeur technique du festival. L’équipe a, en l’espace de quelques années, transformé ce lieu en un véritable temple du rock. Un lieu où des personnes se sont rencontrées, se sont demandé en mariage. Un lieu où des amitiés se sont nouées et où les bénévoles ont transmis leur amour de la musique rock.

7 ans d’aventure et de souvenirs

Les Sapins Barbus, c’est l’histoire d’une bande de copains qui a décidé de monter son festival sur un coup de tête. « À l’époque, on pensait qu’il n’y avait pas assez de festivals rock dans les Vosges, se souvient Jérôme Millotte. Finalement, avec le recul on s’est rendu compte qu’on a surtout fait ça parce qu’il n’y avait pas NOTRE festival rock ». Ce projet fou est donc né d’une pulsion, en 2014 « et si on avait réfléchi, on ne l’aurait pas fait », rigole le président des Sapins Barbus. Mais le défi est relevé haut la main ! La première édition se prépare sur la place de l’église de Dommartin-les-Remiremont en seulement quatre mois. Puis une deuxième, et une troisième jusqu’au déménagement au terrain de la Bruche. « On commençait à avoir beaucoup trop de monde ! Le lieu n’était pas assez sécurisé, alors on a déménagé et on a grandi ! » se souvient Jérôme Millotte.

L’équipe débarque alors sur un terrain vague est un nouveau défi s’offre à eux : fabriquer toutes les structures afin d’amener leur identité au lieu. Et encore une fois, c’est un pari réussi pour les bénévoles ! Au point que les festivaliers sont de plus en plus nombreux et qu’il faut passer sur deux jours, avec la mise en place d’un camping et une plus grosse programmation. Cette année de transition sera d’ailleurs mémorable puisque le groupe international Alestorm est monté sur scène pour la 5ème édition. Cette année, l’ultime édition offrira quelques surprises, comme la montée sur scène d’un véritable groupe de Sapins Barbus, avec des compositions originales, créées pour l’occasion. Pour le reste, nous vous laissons le plaisir de le découvrir par vous-même !

Sapins Barbus – Samedi 21 août
Ouverture des portes à 16 h
Concerts dès 18 h
Terrain de la Bruche, Dommartin-les-Remiremont
Tarif : 20 euros / gratuit pour les -12 ans
Réservation et programmation sur sapinsbarbus.com