PANTINS. Mr & Mme Polichinelle. Charles Pinot, dessinateur, Olivier-Pinot, Épinal, 1875. Lithographie coloriée au pochoir. Coll. musée de l’Image, Épinal, dépôt MUDAAC / cliché H. Rouyer

Le musée de l’Image de la Ville d’Épinal vous invite à découvrir sa mini-exposition « Polichinelle dans tous ses états, de la subversion à l’éducation », du 8 octobre 2021 au 27 février 2022. 

En 2020, le musée de l’Image acquérait une superbe lithographie, grandeur nature, représentant ce fameux Polichinelle, grâce aux « Amis des musées » et à la BMI d’Épinal. Cette oeuvre a été éditée par Hermann Jungk et Emil Schenck, à Wissembourg, au tournant du XIXème et du XXème siècles. Une occasion parfaite donc pour s’intéresser à un personnage phare des imageries populaires ! Appelé Pulcinella en Italie, Polichinelle en France, Punch en Angleterre ou encore Petrouchka en Russie, il existe de nombreuses variations de ce personnage à travers l’Europe. Il est l’incarnation intemporelle de l’irrévérence qui s’impose dans la culture populaire européenne depuis le XVIème siècle.

Et nous ne pouvons pas le louper ! Tout le monde le reconnaît, tant pour son allure colorée et ventripotente, que pour sa gibbosité (bosse), son nez crochu ou encore son air goguenard. Il est LE farceur français et le Polichinelle est une figure incontournable des imageries, jusqu’à la fin du XIXème siècle. À travers sa mini-exposition, le musée de l’Image souhaite donner un bref aperçu de l’évolution du personnage populaire, aux multiples statuts et haut en couleur, autant à travers le fantasque personnage de théâtre au docile pantin, qu’en passant par la marionnette subversive et le héros de carnaval.

Mini- exposition > Polichinelle dans tous ses états, de la subversion à l’éducation »
Du 8 octobre 2021 au 27 février 2022
Musée de l’Image, Épinal
Tarifs : 1 à 6 euros