© Région Grand Est

La première édition du Salon de la Lutherie et de l’Archèterie de Mirecourt était une belle occasion pour Yves Séjourné, maire de la Ville, et Patrick Floquet, conseiller régional, de remettre à neuf jeune musiciens des instruments à cordes et archets fabriqués dans les Vosges. 

Issus des conservatoires de la région Grand Est et âgés de 18 à 24 ans, les neufs jeunes musiciens ont été sélectionnés sur dossier pour se voir recevoir des instruments à cordes et des archets, travaillés et façonnés par des luthiers et archetiers de Mirecourt. Scolarisés à Metz, Nancy, Reims et Strasbourg, ils ont été choisis pour leur mérite et leur potentiel artistique dans l’enseignement supérieur musical et leur future insertion professionnelle. C’était une belle occasion pour la région et le maire de la Ville de mettre en valeur la tradition de qualité et les savoir-faire des luthiers de Mirecourt, berceau de la lutherie française depuis le XVIIème siècle.

Cette année, neuf jeunes ont donc été sélectionnés. En tout, trois violons, un archet de violon, trois altos et deux violoncelles, ainsi que leurs archets, ont été remis. Tous réalisés par des artisans mirecurtiens, pour une valeur globale de 120 200 euros. Ils ont été façonnés par François Alberti, Alain Carbonare, Antoine Carbonare, Yves-Antoine Gachet, Iris Puissant, Istvan Szabo et Jean-Pierre Boinson, toutes et tous luthier.ère.s. Ainsi que Catherine Baroin et Roch Petitdemange, archetier.ère.s.