Les concerts seront autorisés, seulement dans certains endroits, sans provoquer d'attroupements.
© DR
Cette année encore, la Fête de la Musique du 21 juin prochain aura un goût particulier. Malgré l’annonce du Premier ministre Jean Castex, levant la fin de l’obligation du port du masque en extérieur et la levée du couvre-feu, tout ne sera pas permis dans les Vosges. 

Le préfet des Vosges, Yves Séguy, est revenu sur les mesures relatives au COVID-19 dans le cadre de la Fête de la musique. Le 21 juin prochains donc, les concerts impromptus de musiciens sur la voie publique, ou dans les espaces ouvert au public, restent interdits. La préfecture souhaite éviter tout regroupements sur la voie publique.

De plus, les événements devront se tenir dans des espaces dédiés. C’est-à-dire dans des établissements recevant du public (ERP- fermés, ou de plein-air (PA), réguliers ou éphémères. L’accueil des spectateurs devra être organisé pour éviter les effets d’attroupement. Le public devra être assis, et l’organisateur devra respecter la jauge applicable à sa catégorie.

Pour les buvettes organisées au seins des ERP, même éphémères, les organisateurs devront respecter le protocole sanitaire applicable aux hôtels, restaurants, cafetiers. Seule la consommation sur table, assis, est autorisée.

Les établissement souhaitant organiser un concert le pourront. Seulement, ils devront respecter ces consignes sanitaires. Mais aussi veiller à ce que leurs manifestations ne ne créé pas d’attroupements.

Par ailleurs, ces consignes s’appliquent également à la retransmission des matchs dans le cadre de l’Euro de football.