Accueil > Culture > La féculerie reprend du service à Harsault !

La féculerie reprend du service à Harsault !

Le 13 décembre 2021 par Cécile Jacquot
Depuis le début des années 2000, l'association Les Kémottes oeuvrent pour faire connaître l'industrie féculière au grand public
Depuis le début des années 2000, l'association Les Kémottes oeuvrent pour faire connaître l'industrie féculière au grand public
© CJ

Depuis le début des années 2000, l’association « Les Kémottes » œuvre à la restauration et au maintien du Moulin de Gentrey. Une féculerie qui a été en activité pendant près de 100 ans et qui, aujourd’hui, accueille les curieux pour des visites. Et depuis le mois d’avril, les évènements culturels s’invitent également dans ce lieu atypique.

L’histoire de cette féculerie débute en 1867 : des tonnes et des tonnes de pommes de terre débarquent régulièrement pour fabriquer de la fécule. Un produit, exceptionnellement blanc grâce au pH de l’eau vosgienne, qui servira principalement à l’usine de tissage, dans le village d’à côté. Mais les années passent, et les technologies évoluent. 100 ans et 4 générations plus tard, en 1967, l’activité familiale se transforme. Fini la production de fécule, bonjour à l’agriculture ! Alors, les machines et les outils sont démontés, vendus, entassés dans la grange… Ce n’est que quelques décennies plus tard, au début des années 2000, que l’association « Les Kémottes » reprend le flambeau, mais pour une tout autre activité. En effet, elle décide de restaurer le moulin et ses machines pour en faire un lieu culturel. Désormais, les producteurs de pommes de terre laissent place aux visiteurs curieux qui souhaitent découvrir l’histoire de l’industrie féculière dans les Vosges. Une industrie qui, à son apogée, comptait près de 300 féculeries sur le territoire.

De la culture et des patates

Antoine (à gauche) et son frère Xavier sont bénévoles pour l’association Les Kémottes (c) CJ

Et depuis début avril, deux bénévoles de l’association organisent des intermèdes culturels et gustatifs, en plus des visites. Antoine et Xavier Leyder invitent des groupes locaux dans le Moulin de Gentrey pour des soirées « Rock et patates » ou donnent une oreille attentive à Amélie Armao qui raconte de belles histoires aux visiteurs les plus jeunes… De plus, des soirées ou journées, sur le thème de la pomme de terre bien-sûr, sont organisées ! La star du moulin est déclinée à toutes les sauces pour ravir les papilles. Les deux frères racontent que c’était une idée qu’ils avaient en tête depuis quelques temps déjà. « Nous sommes un peu les hommes à tout faire de l’association, on s’occupe de l’entretien de la bâtisse tous les jours… Et nous voulions faire évoluer les visites sur le site, attirer plus de monde et faire connaître ce savoir-faire un peu oublié » explique Xavier Leyder.

Menu
logo facebook logo instagram logo twitter logo linkedin