3615 Monique à découvrir sur OCS.
© Mon Voisin
- Publicité -2

3615 Monique

Alors que les documentaires et soirées thématiques hommage à Valéry Giscard d’Estaing viennent à peine de quitter les grilles de programmes, les nostalgiques de l’époque ou les curieux des modes d’antan pourront découvrir une comédie dramatique épisodique qui met une des marottes de VGE au cœur de son intrigue. Dans 3615 Monique, la star, c’est le minitel. Quand démarre la série, le terminal informatique débarque à peine dans les foyers et l’appareil est étrenné dans plusieurs communes de France avant un lancement de plus grande ampleur. Passionné de technologie, Simon a déjà bricolé sa propre messagerie sur le terminal familial. Impressionnés par sa dextérité et son savoir, deux de ses camarades, le matamore Toni et l’ambitieuse Stéphanie ont un plan : mettre sur pied un service de minitel rose et ramasser un maximum d’argent. Se revendiquant de Silicon Valley et Halt&Catch Fire qui relataient chacune à leur façon le frisson du développement informatique et de la découverte qui va tout changer, 3615 Monique s’avère passionnante quand elle relate l’esprit de conquête des ados, bien décidés à tirer parti du progrès technologique pour se remplir les poches. Mais, comédie avant tout, la série s’amuse (et nous avec) de voir ce trio se débattre avec la technique, composer avec les contraintes des journées au lycée et essayer de se montrer discret… alors que tout menace à chaque seconde d’exposer leurs forfaits et petits stratagèmes… à commencer par leurs parents, puisqu’ils vivent sous leurs toits ! Prenante, 3615 Monique l’est tout autant quand elle conte, en creux, les années Giscard, et les conséquences dans les foyers de la course électorale d’un pays à deux doigts de basculer à gauche. Un point qu’elle aurait pu affirmer, mais après tout, on est là pour rire.

Une série créée par Emmanuel Poulin-Arnaud et Armand Robin. Avec Noémie Schmidt, Arthur Mazet, Paul Scarfoglio… 10 épisodes. A voir depuis le 17 décembre sur OCS.

Bande annonce de 3615 Monique :

Soul

C’est un film que l’on aurait aimé découvrir au cinéma, mais qui arrivera quand même à temps pour les fêtes. Petit frère spirituel de Vice-Versa, avec qui il partage le même réalisateur, Soul invite non plus à un voyage parmi les émotions… mais au plus profond de l’âme. C’est l’expérience que va vivre Joe, catapulté dans un monde fantastique après un terrible accident. Son temps est compté : il doit retrouver un sens à son existence.

Un film de Pete Docter. Avec les voix d’Omar Sy, Camille Cottin, Ramzy Bedia… 1 h 40. A voir sur Disney+, depuis le 25 décembre.

Bande annonce de Soul :

 

Mum

À l’aube de la soixantaine, la douce Cathy affronte la mort de son mari, entourée par une famille aimante mais ultra sans-gêne. Une dramédie qui va vous toucher en plein cœur, et dont les trois saisons sont mises en ligne sur la nouvelle plateforme Arte.TV. A voir gratuitement, au même titre que des dizaines de séries britanniques de qualité (mention spéciale à Inside No. 9 et The Virtues). Le tout, sans modération.

Une série créée par Stefan Golaszewski. Avec Leslie Manville, Peter Mullan, Sam Swainsbury… A voir sur Arte.TV, depuis le 18 décembre.

Bande annonce de Mum :

 

La vérité si je mens, les débuts !

Au début des années 80, Patrick, fils à papa désinvolte, va, après son premier échec amoureux, se transformer en talentueux entrepreneur. Dov, dont la mère attend de brillantes études, quitte le lycée pour travailler dans le Sentier tout en séduisant la femme de son patron. Yvan prend de l’assurance au fil des épreuves professionnelles. Et Serge ne cesse d’inventer des bobards pour séduire la plus belle fille du lycée et embrouiller ses parents sur son bac.

Un film de Gérard Bitton et Michel Munz. Avec Yohan Manca, Anton Csaszar, Mickael Lumière… 1 h 50. A voir sur Canal +.

Bande annonce de La vérité si je mens, les débuts ! :

 

La dernière vie de Simon

Simon a 8 ans, il est orphelin. Son rêve est de trouver une famille prête à l’accueillir. Mais Simon n’est pas un enfant comme les autres, il a un pouvoir secret : il est capable de prendre l’apparence de chaque personne qu’il a déjà touchée… Et vous, qui seriez-vous si vous pouviez vous transformer ?

Un film de Léo Karmann. Avec Benjamin Voisin, Camille Claris, Martin Karmann… 1 h 43. A voir sur Canal +.

Bande annonce de La dernière vie de Simon :

 

Sonic, le film

L’histoire du hérisson bleu le plus rapide du monde qui arrive sur Terre, sa nouvelle maison. Sonic et son nouveau meilleur ami Tom font équipe pour sauver la planète du diabolique Dr. Robotnikbien déterminé à régner sur le monde entier.

Un film de Jeff Fowler. Avec Jim Carrey, James Marsden, Tika Sumpter… 1 h 39. A voir sur Canal +.

Bande annonce de Sonic, le film :