En thérapie, la nouvelle série à découvrir sur Arte.tv
© Les Films du Poisson
- Publicité -2

En Thérapie

En 2005, une série israëlienne, BeTipul, a imaginé un scénario qui suivrait, épisode par épisode, les séances d’un psy avec ses patients. Le succès a été tel qu’elle a attiré un nombre impressionnant d’adaptations et de remakes à travers le monde… dont le plus connu, In Treatment, avec Gabriel Byrne, est devenu presque plus populaire que l’original. A priori, donc, il n’y avait pas besoin de remettre une pièce dans la machine. Et pourtant, voilà qu’arrive son adaptation française, baptisée En Thérapie. Le projet a même mobilisé le duo de réalisateurs Eric Toledano et Olivier Nakache (Intouchables), qui ont œuvré à modeler le projet, en signant plusieurs épisodes… et leur toute première série, au passage. Et quelle série. Reprenant tous les codes de l’originale (le huis-clos, le filmage en champ/contrechamp, le concept d’un patient par jour de la semaine), En Thérapie arrive à s’affirmer différente. Au départ d’un scénario qui s’ouvre au lendemain des attentats parisiens du 13 novembre, la série raconte le traumatisme des protagonistes et les petites fractures personnelles que les attentats vont transformer en béances. Pour peu qu’on ne soit pas familier de la série originale et du remake américain, En Thérapie peut dérouter… mais, en dépit de son apparente lenteur (on suit littéralement des thérapies), elle captive intensément. Comme quand la caméra s’approche des personnages, comme pour mieux sonder leurs esprits. Un épisode après l’autre, la série révèle partiellement une enquête intime et tisse des liens entre des gens ordinaires, incarnés par de grands acteurs(trices) : Carole Bouquet, Reda Kateb, Pio Marmaï… et l’immense Frédéric Pierrot, qui donne une dimension incroyable à ce psy, et trouve peut-être en lui le rôle de sa vie. A l’arrivée, En Thérapie fait beaucoup de bien. Par les temps qui courent, on ne va pas s’en priver.

Une série de Yaël Fogiel, Laetitia Gonzalez, Eric Toledano & Olivier Nakache. Avec Carole Bouquet, Mélanie Thierry, Reda Kateb… 35 épisodes de 26 minutes. Sur Arte à partir du 4 février et en streaming sur Arte.tv.

Bande annonce d’En Thérapie :

 

Paris Police 1900

À l’aube d’un nouveau siècle, la France se déchire autour de l’Affaire Dreyfus. Un cadavre de femme est découvert dans la capitale. Un jeune policier idéaliste est mis sur l’affaire… Créée par le spécialiste de la BD historique Fabien Nury (Il était une fois en France), Paris Police 1900, la série est une aventure historique bien documentée, qui se donne des airs de thriller d’espionnage et enchaîne les rebondissements trépidants.

Un série de Fabien Nury. Avec Jérémie Laheurte, Evelyne Brochu, Thibaut Evrard… 8 épisodes de 52 minutes. Sur Canal+ courant février.

Bande annonce de Paris Police 1900 :

 

Malcom & Marie

Entre deux saisons du drame adolescent Euphoria, le réalisateur Sam Levinson se penche sur l’histoire d’amour passionnée (et en noir et blanc) d’un jeune couple formé par Zendaya (Spider-Man, Euphoria) et John David Washington (Tenet). Un soir, un incident va venir installer le doute et le chaos dans leur vie commune… Un long-métrage qui s’annonce déjà comme un catalyseur d’émotions.

Un film de Sam Levinson. Avec Zendaya, John David Washington. 1 h 46. Le 5 février sur Netflix.

Bande annonce de Malcolm & Marie :

 

Love, Victor

En 2018, Greg Berlanti, auteur prolifique de séries pour ados, racontait dans LoveSimon la première histoire d’amour d’un jeune homme. Lequel cachait son homosexualité à son entourage. LoveVictor est sa déclinaison en série. Elle se déroule dans le même univers, avec un héros qui va vivre les mêmes épreuves que Simon… qui sera là pour l’aider dans les difficultés qu’il va traverser.

Une série de Isaac Aptaker & Elizabeth Berger. Avec Michael Cimino, Rachel Naomi Hilson, Anthony Turpel… 10 épisodes de 26 minutes. Le 14 février sur Disney+.

Bande annonce de Love, Victor :