Accueil > Culture > Cine - TV > Découvrez les longs-métrages en compétition au Festival International du Film Fantastique de Gérardmer !

Découvrez les longs-métrages en compétition au Festival International du Film Fantastique de Gérardmer !

Le 13 janvier 2022 par Cécile Jacquot
The Sadness, réalisé par Rob Jabbaz
The Sadness, réalisé par Rob Jabbaz

Cette année, au Festival International du Film Fantastique de Gérardmer qui se déroulera du 26 au 30 janvier prochain, découvrez le meilleur de l’horreur avec une sélection de films à l’internationale qui seront en compétition ! Trois prix seront alors attribués : Le Grand Prix, soutenu par la Région Grand Est, le Prix du Jury et le Prix de la Musique Originale, soutenu par la SACEM. Les trophées remis sont conçus par les Cristalleries de Saint-Louis. 

Egō, film finlandais et suédois réalisé par Hanna Bergholm

“Tina. 12 ans. Sa mère la pousse à faire de la gymnastique, exerçant sur elle un perfectionnisme malsain. Une nuit, la jeune fille va faire la découverte d’un oeuf bien étrange, qu’elle va cacher, puis couvert. Jusqu’à l’éclosion d’une inquiétante créature…”

Avec Siiri Solalinna, Sophia Heikkilä, Ejani Volanen, Reino Nordin, Oiva Ollila, Ida Määttänen et Saija Lentonen.

Eight For Silver, film américain réalisé par Sean Ellis

“Une mystérieuse menace qui semble avoir une origine surnaturelle pèse sur un petit village de la France rurale du 19e siècle. John McBride, un jeune pathologiste, se rend sur place afin d’enquêter et d’exorciser par la même occasion ses propres démons…”

Avec Boyd Holbrook, Kelly Reilly, Alistair Petrie, Roxane Duran, Nigel Betts, Stuart Bowman et Simon Kunz.

La Abuela, film espagnol et français réalisé par Paco Plaza

“Susana, une jeune mannequin espagnole, est sur le point de percer dans le milieu de la mode parisien. Mais, quand sa grand-mère est victime d’un accident, la laissant quasi paralysée, Susana doit rentrer à Madrid, dans le vieil appartement où elle a grandi, afin de veiller sur celle qui constitue son unique famille. Alors qu’approche leur anniversaire commun, de vieux souvenirs ressurgissent en parallèle d’événements étranges, et le comportement de sa grand-mère devient de plus en plus inquiétant”.

Avec Almudena Amor, Vera Valdez, Karina Kolokolchykova et Pierre-François Gravel.

Mona Lisa and the Blood Moon, film américain réalisé par Ana Lily Amirpour

“Une jeune fille dotée de pouvoirs particuliers et potentiellement dangereux est enfermée depuis plus de dix ans dans un hôpital psychiatrique. Un jour, lors d’une nuit de pleine lune, elle s’échappe et rejoint le chaos de la civilisation en écumant les rues du quartier français de la Nouvelle-Orléans. Dorénavant seule, elle va devoir apprendre à maîtriser ses pouvoirs afin de ne pas mettre en danger la vie d’autrui, mais aussi la sienne…”

Avec Jun Jong-seo, Kate Hudson, Craig Robinson, Ed Skrein et Evan Whitten.

Ogre, film français réalisé par Arnaud Malherbe 

“Fuyant un passé douloureux, Chloé démarre une nouvelle vie d’institutrice dans le Morvan son fils Jules, 8 ans. Accueillie chaleureusement par les habitants du village, elle tombe sous le charme de Mathieu, un médecin charismatique et mystérieux. Mais de terribles événements perturbent la tranquillité des villageois : un enfant a disparu et une bête sauvage s’attaque au bétail. Jules est en alerte, il le sent, quelque chose rôde la nuit autour de la maison…”

Avec Ana Girardot, Giovanni Pucci, Samuel Jouy, Albertine Rivière, Patrick Pineau, Hubert Delattre et Vincent Londez.

Post Mortem, film hongrois réalisé par Péter Bergendy 

“Hongrie, 1919. Miraculeusement revenu du front, Tomás exerce comme photographe post-mortem dans une foire itinérante : à la demande des familles, il immortalise les défunts en recréant l’illusion de la vie par de savantes mises en scène. Alors qu’il vient d’arriver dans un village lourdement endeuillé, il est saisi par les révélations de la jeune Anna : le village serait hanté par des spectres mystérieux et terrifiants…”

avec Viktor Klem, Fruzsina Hais, Judit Schell, Andrea Ladányi, Zsolt Anger et Gábor Reviczky.

Samhain, film irlandais réalisé par Kate Dolan 

“C’est la semaine précédant Halloween et Angela, la mère de Char, a inexplicablement disparu. Tout ce qui reste, c’est sa voiture abandonnée. Lorsqu’elle revient chez elle sans explication le soir suivant, Char et sa grand-mère comprennent que quelque chose ne va pas. Elle a beau avoir la même apparence et la même voix, le comportement d’Angela est de plus en plus effrayant, comme si elle avait été remplacée par une force malveillante. Lorsqu’arrive Halloween, une nuit imprégnée de mythes et de légendes anciennes, Char réalise qu’elle est la seule à pouvoir la sauver, même si elle risque de la perdre à jamais.”

Avec Hazel Doupe, Carolyn Bracken, Ingrid Craigie, Paul Reid, Jordanne Jones, Katie White et Florence Adebambo.

She Will, film anglais réalisé par Charlotte Colbert

“Après avoir subi une double mastectomie, Veronica Ghent part en convalescence dans la campagne écossaise avec sa jeune infirmière. Arrivée sur place, elle découvre que le processus d’une telle intervention chirurgicale soulève des questions sur sa propre existence, l’amenant à s’interroger sur ses traumatismes passés et à les affronter. Les deux femmes développent une relation particulière, alors que des forces mystérieuses donnent à Veronica le pouvoir de se venger dans ses rêve.”

Avec Alice Krige, Kota Eberhardt, Malcolm McDowell, Rupert Everett, Amy Manson, Jonathan Aris, John McCrea et Jack Greenlees.

The Innocent, film norvégien réalisé par Eskil Vogt

“Dans la quiétude d’une banlieue assoupie par l’été nordique, quatre enfants se découvrent d’étonnants pouvoirs qu’ils convoquent innocemment dans leurs jeux, loin du regard des adultes. Alors qu’ils explorent leurs nouvelles aptitudes dans la forêt et le parc environnants, leurs distractions prennent peu à peu une tournure inquiétante.”

Avec Rakel Lenora Fløttum, Alva Brynsmo Ramstad, Mina Yasmin Bremseth Asheim, Sam Ashraf, Ellen Dorrit Petersen, Mortem Svartveit, Kadra Yusuf et Lisa Tønne.

The Sadness, film taïwanais réalisé par Rob Jabbaz

“L’avenir de Jim et Kat, amoureux transis, s’annonce radieux, jusqu’au jour où un virus plonge Taïwan dans la violence et le chaos. Les habitants infectés se transforment en monstres incontrôlables livrés à leurs pulsions primaires, cherchant de la chair humaine et des partenaires sexuels. Le jeune couple doit se battre pour sa survie qui s’amenuise de minute en minute”.

Avec Regina Lei, Berant Zhu, Johnny Wang, Apple Chen, Wei-Hua Lan et Ralf Chiu.

Festival International du Film Fantastique de Gérardmer
Gérardmer
Du 26 au 30 janvier
www.festival-gerardmer.com
Menu
logo facebook logo instagram logo twitter logo linkedin