Accueil > Culture > Cine - TV > Cinéma : les sorties du 9 novembre à ne pas manquer (bandes annonces)

Cinéma : les sorties du 9 novembre à ne pas manquer (bandes annonces)

Le 09 novembre 2022 par Jordane Rommevaux
Cinéma : les sorties du 9 novembre à ne pas manquer (bandes annonces)
L'émouvant Armaggedon Time à découvrir dans les salles.

Armageddon Time

Son titre peut prêter à confusion. Pas question d’espérer voir un déluge d’effets visuels et des destructions en pagaille dans Armageddon Time. De cataclysme, il est bien question ici, mais celui-ci est existentiel. Loin d’avoir les atours d’une production démesurée, le nouveau James Gray est un tout petit film, dans le bon sens du terme : il scrute une intimité à la portée universelle. Celle du réalisateur lui-même, qui revient, à l’occasion de son huitième film, sur sa jeunesse new-yorkaise, au moment où un promoteur immobilier, Fred Trump, père d’un certain Donald, marquait de son empreinte le district dans lequel il vivait avec les siens. Un milieu privilégié auquel il refuse d’appartenir, comme son personnage, Paul, qui se trouve contraint de fréquenter ce milieu. Le jeune homme s’ennuie, rêvant d’une autre vie, au grand dam de ses parents, lassés par ses incartades. Seul son grand-père, avec lequel l’enfant nourrit une relation particulière (Anthony Hopkins, bouleversant) l’écoute d’une oreille attentive. Représentation de l’Amérique reaganienne à hauteur d’enfant, avec prise de conscience des inégalités sociales en sus, Armageddon Time est le récit pivot de la fin de l’innocence et d’une identité en construction. Rompu aux histoire de famille contrariées (de The Yards à Ad Astra en passant par l’immense La Nuit nous appartient), Gray évolue en terrain connu… mais le natif du Queens n’a jamais paru aussi touchant. La sincérité d’un geste à rapprocher du récent Licorice Pizza, de Paul Thomas Anderson, qui frappait à la fois par la modestie de son intrigue et l’ampleur des bouleversements, internes à ses personnages, extérieurs et sociétaux, qu’il racontait crescendo. C’est peu dire qu’on attend de pied ferme le prochain Spielberg, The Fabelmans, métrage annoncé comme fait du même bois, entre nostalgie et semi-autobiographie. Chez les grands cinéastes, l’heure est à la confession et on ne va pas s’en plaindre.

Un film de James Gray. Avec Anne Hathaway, Jeremy Strong, Banks Repeta… 1 h 55. Sortie le 9 novembre.

Bande annonce d’Armageddon Time :

Black Panther : Wakanda Forever

Comment gérer la perte brutale de Chadwick Boseman ? C’est tout le questionnement qui a hanté la gestation de ce Black Panther 2 et traverse indubitablement l’intrigue, marquée par le souvenir du héros T’Challa. Les premières images, shootées par Ryan Coogler (déjà à l’œuvre sur le précédent film) sont profondément belles et élégiaques. Au point de faire de ce Wakanda Forever un film à part, dans le catalogue Marvel Studios. Une anomalie dans un océan de productions trop souvent uniformes… et on peut déjà dire que ça fait du bien.

Un film de Ryan Coogler. Avec Lupita Nyong’o, Danai Gurira, Letitia Wright… 2 h 41. Sortie le 9 novembre.

Bande annonce de Black Panther – Wakanda Forever :

Charlotte

Charlotte Salomon est une jeune peintre juive allemande, dont le destin bascule à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Face au tourbillon de l’histoire et à la révélation d’un secret de famille, seul un acte extraordinaire pourra la sauver. Elle entame alors l’oeuvre de sa vie.

Un film d’animation de Tahir Rana et Eric Warin. Avec les voix de Marion Cotillard, Romain Duris, Keira Knightley… 1 h 32. Sortie le 9 novembre.

Bande annonce de Charlotte :

Couleurs de l’incendie

Février 1927 – Après le décès de Marcel Péricourt, sa fille, Madeleine, doit prendre la tête de l’empire financier dont elle est l’héritière. Mais elle a un fils, Paul, qui d’un geste inattendu et tragique va la placer sur le chemin de la ruine et du déclassement. Face à l’adversité des hommes, à la corruption de son milieu et à l’ambition de son entourage, Madeleine devra mettre tout en œuvre pour survivre et reconstruire sa vie. Tâche d’autant plus difficile dans une France qui observe, impuissante, les premières couleurs de l’incendie qui va ravager l’Europe.

Un film de Clovis Cornillac. Avec Benoît Poelvoorde, Léa Drucker, Alice Isaaz… 2 h 16. Sortie le 9 novembre.

Bande annonce de Couleurs de l’incendie :

Petaouchnok

Au cœur des Pyrénées, deux amis ont l’idée du siècle pour se sortir de la précarité : lancer une chevauchée fantastique à travers la montagne, pour touristes en mal de nature, de silence, d’aventure.

Un film d’Édouard Deluc. Avec Pio Marmaï, Camille Chamoux, Philippe Rebbot… 1 h 36. Sortie le 9 novembre.

Bande annonce de Petaouchnok :

Pacifiction – Tourment sur les îles

Sur l’île de Tahiti, en Polynésie française, le Haut-Commissaire de la République De Roller, représentant de l’État Français, est un homme de calcul aux manières parfaites. Dans les réceptions officielles comme les établissements interlopes, il prend constamment le pouls d’une population locale d’où la colère peut émerger à tout moment. D’autant plus qu’une rumeur se fait insistante : on aurait aperçu un sous-marin dont la présence fantomatique annoncerait une reprise des essais nucléaires français.

Un film d’Albert Serra. Avec Benoît Magimel, Matahi Pambrun, Pahoa Mahagafanau… 2 h 45. Sortie le 9 novembre.

Bande annonce de Pacifiction – Tourment sur les îles :

Menu
logo facebook logo instagram logo twitter logo linkedin