Accueil > Culture > Cine - TV > Cinéma : les sorties du 22 juin à ne pas manquer (bandes annonces)

Cinéma : les sorties du 22 juin à ne pas manquer (bandes annonces)

Le 22 juin 2022 par Jordane Rommevaux
Elvis, un nouveau biopic sur le King à découvrir dans les salles.
Elvis, un nouveau biopic sur le King à découvrir dans les salles.

Elvis

L’ère des biopics, si prolifique au cours des années 2010, n’est visiblement pas derrière nous… pas plus que celle des biopics dédiés aux chanteurs. Après Bohemian Rhapsody, retraçant la vie et la carrière du chanteur de Queen, et Rocketman, consacré à Elton John, voici Elvis. Le titre du film claque autant que la légende qu’il met en scène. Prudence toutefois, le risque avec ce genre de projet est de se laisser porter par les catalogues de titres cédés par les ayants droit pour livrer un film linéaire et tiède ou une hagiographie de la star, qui ne laisserait guère entrevoir ses aspérités. Elvis, qui raconte le King par le biais de sa rencontre avec le colonel Tom Parker, son charismatique impresario (interprété ici par Tom Hanks), a peut-être trouvé le moyen de contourner le problème. Son idée, raconter l’Amérique à travers le chanteur et se servir des jalons clés de sa carrière comme les étapes d’une chronologie plus large. En bref, mêler la petite et la grande Histoire. Un défi dont s’est saisi le réalisateur australien Baz Luhrmann, que l’on n’avait plus vu au cinéma depuis son adaptation clinquante de Gatsby le Magnifique, il y a bientôt dix ans. La meilleure raison d’espérer pour Elvis vient peut-être de ce qu’il s’est passé après. Entre-temps, le cinéaste a changé de medium et pris les rênes de la série The Get Down, passionnante radioscopie de la naissance de la culture hip-hop aux États-Unis qui confrontait déjà ses personnages aux soubresauts d’une époque … en entrelaçant les récits. Pour le reste, on sait Luhrmann capable de céder aux sirènes du baroque et de livrer un spectacle homérique, comme à la grande époque de Moulin Rouge. Les premières images ont dévoilé l’interprète de Love me tender dans son costume ample, ondulant fébrilement dans l’air de la salle. Comme annonciateur du spectacle à venir.

Un film de Baz Luhrmann. Avec Austin Butler, Tom Hanks, Olivia DeJonge… 2 h 39. Sortie le 22 juin.

Bande annonce d’Elvis :

Buzz l’Éclair

C’est peu dire que l’on a accueilli l’annonce de ce projet de manière circonspecte. Faire un spin-off sur Buzz l’Eclair, d’accord, passe encore, mais faire un film dérivé de Toy Story sur le ranger de l’espace qui a inspiré le jouet du film, vraiment ?… Et finalement pourquoi pas ? Si Buzz l’Eclair se réinvente en véritable film d’aventure dans l’espace, le voyage peut en valoir la chandelle. Dommage que les derniers Disney/Pixar, plus novateurs sur le papier, n’aient pas eu les mêmes honneurs de la salle.

Un film d’animation d’Angus MacLane. Avec les voix (VO) de Chris Evans, Keke Palmer, James Brolin… 1 h 49. Sortie le 22 juin.

Bande annonce de Buzz l’Éclair :

Les goûts et les couleurs

Marcia, jeune chanteuse passionnée, enregistre un album avec son idole Daredjane, icône rock des années 1970, qui disparait soudainement. Pour sortir leur album, elle doit convaincre l’ayant-droit de Daredjane, Anthony, placier sur le marché d’une petite ville, qui n’a jamais aimé sa lointaine parente et encore moins sa musique. Entre le bon et le mauvais goût, le populaire et le chic, la sincérité et le mensonge, leurs deux mondes s’affrontent. À moins que l’amour ne fasse le reste.

Un film de Michel Leclerc. Avec Félix Moati, Judith Chemla, Rebecca Marder… 1 h 50. Sortie le 22 juin.

Bande annonce des Goûts et les couleurs :

El buen patron

Un ex-employé viré qui proteste bruyamment et campe devant l’usine. Un contremaître qui met en danger la production parce que sa femme le trompe. Une stagiaire irrésistible. A la veille de recevoir un prix censé honorer son entreprise, Juan Blanco, héritier de l’ancestrale fabrique familiale de balances, doit d’urgence sauver la boîte. Il s’y attelle, à sa manière, paternaliste et autoritaire : en bon patron ?

Un film de Fernando Leon de Aranoa. Avec Javier Bardem, Manolo Solo, Almudena Amor… 2 h 00. Sortie le 22 juin.

Bande annonce d’El buen patron :

L’homme parfait

Florence, débordée par sa vie de famille et son travail, décide d’acheter un robot à l’apparence humaine et au physique parfait. Il répond à toutes ses attentes : entretenir la maison, s’occuper des enfants, et plus encore… Mais le robot va vite susciter de la jalousie chez Franck, son mari acteur je-m’en-foutiste au chômage. De peur de perdre sa femme, Franck décide de reprendre les choses en mains, d’autant que le robot semble trouver un malin plaisir à semer le trouble dans leur couple !

Un film de Xavier Durringer. Avec Didier Bourdon, Pierre-François Martin-Laval, Valérie Karsenti… 1 h 25. Sortie le 22 juin.

Bande annonce de L’homme parfait :

Black phone

Finney Shaw, un adolescent de 13 ans, timide mais intelligent, est enlevé par un tueur sadique qui l’enferme dans un sous-sol insonorisé où s’époumoner n’est pas d’une grande utilité. Quand un téléphone accroché au mur, pourtant hors d’usage, se met à sonner, Finney va découvrir qu’il est en contact avec les voix des précédentes victimes de son ravisseur. Ils sont aussi morts que bien résolus à ce que leur triste sort ne devienne pas celui de Finney.

Un film de Scott Derickson. Avec Ethan Hawke, Madeleine McGraw, Mason Thames… 1 h 43. Sortie le 22 juin.

Bande annonce de Black phone :

Menu
logo facebook logo instagram logo twitter logo linkedin