Accueil > Culture > Cine - TV > Avant-première : Franck Dubosc à la rencontre de son public aux cinémas de Neufchâteau et d’Épinal

Avant-première : Franck Dubosc à la rencontre de son public aux cinémas de Neufchâteau et d’Épinal

Le 02 juin 2022 par Jordane Rommevaux
Franck Dubosc à l'avant-première de son nouveau film Rumba la vie, aux Cinés Palace d'Épinal.
Franck Dubosc à l'avant-première de son nouveau film Rumba la vie, aux Cinés Palace d'Épinal.
© Jordane Rommevaux

À l’occasion de la sortie de son nouveau film Rumba la vie, qui sortira dans les salles de cinéma en France le mercredi 24 août, l’acteur et réalisateur Franck Dubosc, est venu présenter à son public vosgien son nouveau “bébé”, en avant-première, à Neufchâteau puis aux Cinés Palace d’Épinal, ce mercredi 1er juin. Le comédien a accepté de répondre à nos questions, à l’issue de la projection spinalienne.

Franck Dubosc, c’est plus de 35 ans de carrière cinématographique, portée par quelques grands succès tels que la série de films Camping (2006, 2010 et 2016), mais aussi Disco (2008), Incognito (2009), Le Marquis (2011), les deux films Boule et Bill (2013 et 2017), Barbecue (2014), Fiston (2014) ou encore 10 jours sans maman (2020)…

Et depuis 2018, Franck Dubosc est également réalisateur. Il a réalisé Tout le monde debout, avec un beau casting puisqu’il était entouré d’Alexandra Lamy, Gérard Darmon, ou encore Elsa Zylbersteain. Et sa première expérience derrière la caméra s’est soldée par un beau succès critique et commercial puisque la presse spécialisée lui a réservé un bel accueil et les spectateurs ont été présents dans les salles, avec près de 2,4 millions d’entrées.

Pour sa seconde réalisation, Franck Dubosc a décidé d’être moins “comique” et plus “dramatique”. “J’ai voulu faire un film plus sérieux, sans pour autant basculer dans le drame. Je ne voulais pas faire un film “tadam pouet pouet” (rire) mais davantage un film touchant. Bon, les spectateurs remarqueront qu’il y a quelques pointes d’humour dans certaines scènes, c’est sûr. Mais vous savez ce que l’on dit : “chassez le naturel, il revient au galop”. Rumba la vie, c’est un film qui est plus sentimental, mais ça ne veut pas dire que je ne reviendrai pas à l’humour. C’est mon identité et j’aime ça”, nous confiait-il, quelques instants avant de rencontrer son public à Épinal.

Franck Dubosc a accepté de répondre à nos questions, après un échange assez drôle avec le public venu voir l’avant-première de Rumba la Vie, aux Cinés Palace d’Épinal.

Synopsis de Rumba la Vie :

Tony, la cinquantaine, chauffeur d’autobus scolaire renfermé sur lui-même, vit seul après avoir abandonné femme et enfant vingt ans plus tôt. Bousculé par un malaise cardiaque, il trouve le courage nécessaire pour affronter son passé et s’inscrire incognito dans le cours de danse dirigé par sa fille, qu’il n’a jamais connue, dans le but de la (re)conquérir et de donner un sens à sa vie.” Sortie dans les salles de 24 août.

Menu
logo facebook logo instagram logo twitter logo linkedin