Rester chez soi le plus longtemps possible est le souhait de nombreuses personnes dites fragiles (âgées ou déficientes). Cependant, le coût d’un foyer d’hébergement ou d’un EHPAD peut vite devenir exorbitant, empêchant ainsi ces personnes de trouver chaussure à leur pied en terme de logement. C’est pourquoi le bailleur vosgien Vosgelis a décidé d’inaugurer son premier habitat inclusif à Épinal, avec des logements et des aides adaptés. 

Dans les Vosges, les plus de 60 ans représentent près de 30 % de la population, dont 24 % sont locataires Vosgelis. Parmi ces locataires, près de 40 % touchent un revenu mensuel inférieur à 1 000 euros. Ce qui peut les empêcher de vivre dans un endroit adapté à leurs besoins : EHPAD ou maison d’accueil. Alors, pour pallier ce problème, le bailleur vosgien a décidé, en lien avec Adapei88 et Adavie, de faire naître le projet « habitat inclusif », au Quai Barbier à Épinal.

Cette véritable alternative aux hébergements spécialisés compte 215 logements, dont 120 sont déjà occupés par des séniors, et 48 sont labellisés Habitat Senior Services. En plus d’un logement adapté, ce projet offre des services gratuits : dispositif de veille active, écrivain public, complémentaire santé, aide aux vacances, tablettes numériques…

L’association Adapei88 s’occupera des personnes en situation de handicap, tandis qu’Adavie sera chargée des seniors. Grâce à ce partenariat, noué via à un appel à projet de l’ARS Grand Est, 2 animatrices sociales expérimentées ont été recrutées pour 3 ans. Elles proposeront une aide administrative et un accompagnement personnalisé, ainsi que des activités collectives et individuelles. Cet habitat inclusif, qui est fonctionnel depuis décembre 2020, compte aujourd’hui 17 bénéficiaires seniors et 10 adultes en situation de handicap. Il se situe 16 Quai André Barbier à Épinal et sera inauguré ce vendredi 1 er octobre à 15 h.