La place Georgin, avant le départ des Foulées Roses Spinaliennes, pendant l'échauffement Zumba.
© Ligue Contre le Cancer Comité des Vosges

La 6e édition des Foulées Roses spinaliennes aura lieu le dimanche 3 octobre dans une configuration classique avec un départ unique et un échauffement, mais soumise à l’obligation du pass sanitaire. L’objectif de 4 000 femmes au départ semble tout à fait atteignable.

La vague rose est prête à déferler sur Épinal. Les 6e Foulées Roses spinaliennes reviennent le 3 octobre en mode traditionnel avec un départ unique. Auparavant, toutes les participantes auront dû se soumettre à l’obligation de présenter leur pass sanitaire. Elles pourront se faire tester sur place par la Protection civile. Plusieurs points de contrôle du pass sont mis en place sur le Village rose.

Passage au port pour les femmes participant aux Foulées Roses Spinaliennes (c) Ligue Contre le Cancer Comité des Vosges

« L’objectif est de sensibiliser un maximum de femmes sur l’intérêt du dépistage. Plus on se fait dépister tôt, plus on améliore les chances de guérison », rappelle Brigitte Romary, présidente du Comité départemental de la Ligue contre le cancer. Le département des Vosges est celui qui affiche le meilleur taux de participation au dépistage dans le Grand Est (56%).

Laissez un message, si le cœur vous en dit

Au-delà de l’objectif de santé publique, cette manifestation est destinée à récolter des fonds au profit du service d’aide aux malades (52 000 € en 2020). L’argent permet de développer les soins de support qui prennent toutes sortes de forme. Comme l’an dernier, grâce à la borne à selfies, les femmes pourront repartir avec une photo souvenir. Et grande nouveauté : au moment de l’inscription, elles se verront remettre un support sous forme de cœur pour qu’elles puissent y inscrire des messages. Il y aura un espace dédié où elles pourront accrocher leurs petits cœurs.

Programme
Samedi 2 octobre – Place Georgin
9h-19h30 : inscription et retrait du cadeau
Dimanche 3 octobre – Place Georgin
8h – 10h : inscription et retrait du cadeau
10h : échauffement avec Céline
10h15 : départ
> A l’arrivée Place Georgin, ravitaillement : sachet individuel + gobelet recyclable remis à chaque femme contre le ticket donné à l’inscription.

3 questions à Catherine Philbert

Catherine, au centre, et ses filles participent aux Foulées Roses chaque année depuis 2017 (c) Ligue Contre le Cancer Vosges

Catherine Philbert a découvert son cancer du sein en 2017 lors d’un dépistage, à la seconde lecture. Après avoir subi une ablation partielle puis totale, elle a suivi une chimiothérapie et suit actuellement un traitement en hormonothérapie*. Elle participe depuis 2017 aux Foulées roses et cette année, elle s’investit dans l’organisation de l’événement en tant que bénévole.

Bonjour, quand avez-vous participé pour la première fois aux Foulées Roses ?

C.P. – J’ai commencé les Foulées Roses en 2017, quelques mois après avoir commencé ma chimiothérapie. Je n’étais pas bien vaillante et il a fallu affronter le regard des autres. Je l’ai fait en marchant, accompagnée de mes deux filles. Je suis revenu les années suivantes. C’est agréable, c’est bien, c’est une reconnaissance.

Que vous inspire le fait de passer du côté de l’organisation cette année ?

C.P. – J’ai l’impression de rendre ce que l’on m’a donné. Moi j’ai bénéficié de ces choses-là, j’ai été suivie à l’Institut de cancérologie de Lorraine à Nancy, qui a des financements, et j’ai bénéficié d’aides par la Ligue contre le cancer. On peut échanger avec des gens qui ont connu la même chose que moi et c’est bien. Je vais quand même essayer de participer aux Foulées.

Quel message souhaiteriez-vous faire passer à travers cette manifestation ?

C.P. – Que ça n’arrive pas qu’aux autres, d’où l’importance du dépistage. Heureusement que je l’ai fait ! J’ai des amies qui ne le faisaient pas et qui ont changé d’avis grâce à mon témoignage. Par ailleurs, on a tendance à imaginer que de l’argent est détourné pour les dons, or je peux témoigner que ça sert vraiment, il y a vraiment des aides qui sont apportées, des choses financées pour les malades.

Les Foulées Roses Spinaliennes en chiffres 

> 6e édition des Foulées Roses spinaliennes
> 6 km : Course et marche non chronométrées réservées à toutes les femmes
> 10 € : Inscription, montant totalement destiné au Comité des Vosges de la Ligue contre le cancer
> 100 bénévoles pour l’organisation
> 3 221 femmes inscrites en 2020
> 52 000 € récoltés pour aider les patients vosgiens en 2020

Hommage à Axel Kahn

L’édition 2021 des Foulées Roses spinaliennes rend hommage
au Professeur Axel Kahn,
qui a succombé à un cancer
à 76 ans le 6 juillet dernier. Ligueur depuis plus de 30 ans, Président de la Ligue Nationale contre le Cancer jusqu’en mai 2021, Axel Kahn s’est battu et a défendu les droits des patients jusqu’au bout, dans le respect et la dignité.

Octobre rose : 14 marches dans le département et un tour des Vosges en vélo

14 marches roses sont organisées dans les Vosges par différents partenaires : municipalités ; clubs de sport, associations de parents d’élèves, unions de commerçants. Seules 2 marches sont organisées par la Ligue, à Gérardmer et Cornimont.

Dans le cadre d’Octobre Rose, un bénévole de la Ligue contre le cancer, un des speakers des Foulées Roses, Jacky Petitgenêt, se lance dans un défi sportif et solidaire : un tour des Vosges en vélo de 450 kms pour collecter et promouvoir les Foulées Roses.