Régis Saladin, fondateur des laboratoires
© Laboratoires Phytodia

Régis Saladin est docteur en pharmacologie et chercheur spécialisé dans le domaine des maladies métaboliques. Il passe presque 15 ans dans l’industrie pharmaceutique à essayer de développer des médicaments pour soigner des maladies telles que le diabète. Après 15 ans dans l’industrie pharmaceutique, il décide de consacrer ses recherches à la prévention des maladies grâce aux plantes. Avec un consortium de chercheurs, il lance en 2004 le projet PHYTODIA (PHYTOthérapie contre le DIAbète) dont l’entreprise Les Laboratoires Phytodia portera le nom. Avec les plantes, il veut réapprendre au corps à se défendre lui-même.

Quel est l’ADN des Laboratoires Phytodia ?

Tout d’abord, nous ne travaillons sur aucune solution artificielle, que sur des choses que le corps possède déjà. En effet, en fonction du style de vie, de l’âge et des conditions extérieures, le corps perd de sa fonctionnalité globale. On essaie alors d’apporter des solutions pour corriger cela, vivre mieux et réapprendre à la peau à se défendre toute seule, de manière naturelle. Ensuite, nous ne voulons pas succomber aux sirènes du marketing, qui vont chercher des plantes exotiques à l’autre bout du monde pour rendre les produits sexy. Nous travaillons autant que possible avec des plantes locales lesquelles sont tout autant voire même plus efficaces.

Quels sont les avantages de travailler avec des plantes locales ?

Les principaux avantages, ce sont la proximité et la qualité. En moins d’une heure, nous pouvons nous rendre sur les lieux de productions et rencontrer nos fournisseurs ce qui nous permet de réduire notre empreinte carbone. Ensuite, la qualité de la plante qui a poussé dans son biotope naturel est incomparable en terme de teneur en principes actifs.

Présentez-nous vos différentes gammes de cosmétiques.

Nous avons FORêT l’effet Vosges, en partenariat avec le Conseil départemental des Vosges, une gamme grand public qui invite au voyage en offrant une expérience sensorielle unique. Nous avons ensuite Nature is Future®, une gamme composée de 15 produits cosmétiques à destination des professionnels du soin et de 10 produits pour les particuliers. On y trouve notamment des produits à base de plantes sauvages, comme l’alchémille ou encore la renouée bistorte. C’est une gamme naturelle, certifiée BIO et labélisée FORêT, que l’on va pouvoir retrouver dans les instituts de beauté ou dans les stations thermales, comme Contrexéville. Développer ces deux gammes nous permet de répondre aux besoins de chacun, puisque Nature is Future® labélisée FORêT a été pensée pour faciliter le travail des professionnels, là où FORêT l’effet Vosges a été pensée comme une gamme nomade. Il y a enfin Alsarnica®, une huile de massage composée d’Arnica des Vosges qui s’adresse aux professionnels de santé et aux sportifs.