En mai prochain, le lycée polyvalent Jean-Baptiste Vuillaume organise une "journée de la jupe".

À travers les siècles, de nombreuses femmes ont mené des combats pour l’égalité des genres. Pourtant, il semblerait que ce concept ne soit acquis et compris partout. C’est pourquoi la Région Grand Est a reconduit en 2020 son Prix Régional pour l’Égalité et la Mixité. Les lauréats ont été mis à l’honneur ce mardi 30 mai, au cours d’une visio-cérémonie.

Parmi les lauréats du Prix Régional pour l’Égalité et la Mixité, le lycée polyvalent Jean-Baptiste Vuillaume à Mirecourt, qui a organisé une « journée de la jupe » à la demande des élèves. Un temps fort qui se tiendra en mai prochain à l’issue d’une campagne d’information et de prévention autour de la condition féminine, menée tout au long de l’année via le Comité d’Éducation à la Santé et à la Citoyenneté. Ce projet vise à améliorer les relations interpersonnelles, à favoriser les comportements responsables, à diminuer les tensions et les violences entre les adolescents.

Sensibiliser et informer

Signataire de la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale, la Région Grand Est a décidé de reconduire son Prix Régional pour l’Égalité et la Mixité, composé de deux axes. Le premier concerne l’égalité. Il valorise 12 initiatives innovantes en faveur de l’égalité hommes-femmes. Ces actions peuvent être menées par des associations, des clubs sportifs ou des entreprises. Ainsi que des collectivités locales ou encore des établissements de formations sur le territoire. Chacune des structures lauréates bénéficie d’un chèque de 5 000 euros.

A bas les stéréotypes

Le deuxième axe concerne la mixité, qui vise à lutter contre la persistance des stéréotypes de genre. Dans ce cadre, la Région a récompensé, à hauteur de 400 euros chacun, 100 jeunes filles et garçons. Âgés 15 à 30 ans, ils se sont formés dans des domaines, traditionnellement destinés au sexe opposé. Parmi eux, une jeune chauffagiste et technicienne de maintenance à Reims, une profession que seule 2.20% de femmes exercent. Un jeune homme de Metz est devenu sage-femme, avec seulement 1.70% d’hommes dans sa profession.

Les candidatures pour l’édition 2021 du Prix Régional pour l’Égalité et la Mixité sont ouvertes :

  • Dès à présent et jusqu’au 30 septembre pour le volet mixité,
  • Du 1er juin au 30 septembre pour le volet égalité.

Pour tout renseignement, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de la Région. Ou à contacter le référent Gregory Boyer par mail : gregory.boyer@grandest.fr