Accueil > Actu > Économie / entreprise > Moustache Bikes a déjà dix ans !

Moustache Bikes a déjà dix ans !

Le 14 mai 2022 par Stephane Magnoux
Moustache Bikes fête ses 10 ans, les 14 et 15 mai.
Moustache Bikes fête ses 10 ans, les 14 et 15 mai.
© Moustache Bikes

Malgré sa forte croissance, l’entreprise vosgienne spécialisée dans les vélos à assistance électrique, ne veut pas brûler les étapes. Elle a récemment passé le cap des dix ans et veut garder son esprit familial. Ses locaux de Thaon-les-Vosges sont en cours d’agrandissement et le recrutement se poursuit. Dans le département et au-delà.

C’était inévitable. Installée à Thaon-les-Vosges, à Inova 3000, depuis 2018, Moustache Bikes poursuit son développement. Ses locaux de 10 000 m2 sont devenus insuffisants pour accompagner la croissance de l’entreprise vosgienne positionnée dès ses débuts sur les deux-roues à assistance électrique. Une extension est en cours de réalisation sur une partie des 30 000 m2 du terrain attenant acheté à la communauté d’agglomération il y a un an. Et dire que l’entreprise a (seulement) passé le cap des dix ans. Les 14 et 15 mai, Moustache Bikes organisera un évènement privé pour remercier tous ceux qui ont pris part à cette sacrée aventure.

« C’est passé très vite !, reconnaît Clément Bonneau, le responsable des relations presse. L’histoire a démarré avec seulement deux personnes* à partir d’une idée assez folle et il y a aujourd’hui plus de 160 collaborateurs. La première année, 600 vélos étaient prévus et il y a en a eu 1 200 d’assemblés. En 2021, on a assemblé 50 000 machines. » La crise sanitaire a ralenti la croissance de l’entreprise, faute de matières premières chez les fournisseurs, mais il en fallait plus pour stopper la marche en avant de Moustache Bikes. « On n’est pas encore sorti de cette période, abonde Clément Bonneau. Le paradoxe, c’est que la demande a explosé ces deux dernières années.

Une entreprise toujours en mouvement

L’une des forces de Moustache Bikes ? Être toujours en mouvement. « Notre volonté est de ramener le savoir-faire dans les Vosges, plaide Clément Bonneau. Depuis un an et demi, on assemble nos roues dans nos locaux. » Le recrutement se poursuit du côté de la PME vosgienne. « On recherche tous les types de profils. Sur l’assemblage évidemment où on a actuellement 80 personnes mais aussi pour le commercial, le marketing, l’ingénierie, etc. » Dans les Vosges et au-delà.

Malgré son expansion continue, Moustache Bikes s’efforce de préserver l’esprit familial de ses débuts. « On veut grandir sereinement en maintenant les liens entre les équipes et les services. C’est parfois un numéro d’équilibriste », concède Clément Bonneau. Chez Moustache Bikes, on ne transige pas sur la qualité. « Notre volonté, c’est de proposer des vélos solides sur lesquels on est certain qu’il n’y aura pas de soucis dans le temps. On refuse de travailler sur certaines gammes de vélos. » Qui ne correspondent pas au positionnement de la marque.

L’entrée de gamme se situe aux environs de 2 000 euros. C’est le prix de la qualité. L’an passé, le Trail 8, l’un de ses VTT phares, a été élu meilleur VTTAE de l’année par les lecteurs du magazine Vélo Vert. Cela avait déjà été le cas en 2018. Depuis le lancement de ce challenge en 2017, Moustache Bikes n’a jamais quitté le podium. « Être né électrique nous permet d’aller plus loin dans le développement que d’autres marques et nous donne un petit coup d’avance », analyse Clément Bonneau.

40 % de chiffre d’affaires à l’export

La France est évidemment le principal marché de Moustache Bikes avec pas moins de 250 revendeurs à travers l’Hexagone mais l’entreprise a aussi tissé sa toile à l’étranger. Désormais, elle réalise 40% de son chiffre d’affaires hors des frontières du pays. Parmi les principaux importateurs des « Smiling Machines », on trouve notamment l’Allemagne et la Suisse. Hors du Vieux Continent, Canada et Nouvelle-Zélande apprécient aussi la qualité du travail vosgien.

Menu
logo facebook logo instagram logo twitter logo linkedin