Pierric Tallotte est le responsable de la plate-forme de compost d'Épinal-Razimont.
© SICOVAD

Pierric Tallotte est le responsable de la plateforme de compostage du SICVOAD à Épinal-Razimont. Diplômé en agronomie, il a travaillé pendant 15 ans aux Jardins de Cocagne en tant qu’encadrant maraîcher et chargé en conseil sur le jardinage biologique et écologique. Aujourd’hui, il répond aux questions de 100% Vosges.

Qu’est-ce qu’un compost compatible avec l’agriculture biologique ?

Pour obtenir ce genre de compost, il faut qu’il soit issu uniquement de déchets verts. Les nôtres proviennent des 12 déchèteries du Sicovad et son transférés à la plate-forme de Épinal-Razimont. Un compost compatible avec l’agriculture biologique doit recevoir la norme NFU44-051, prouvant la provenance du compost et assurant aux acheteurs que le compost remplit tous les critères nécessaires à l’agriculture bio !

Comment l’obtient-on ?

Une fois que les déchets verts sont ramenés, une équipe de travailleurs handicapés enlève les indésirables, comme les pierres ou le plastique. Tout est ensuite passé à la broyeuse et on fait un andain : un tas allongé. Puis, régulièrement, la température et le taux d’humidité sont vérifiés et si besoin, l’andain est arrosé. Tous les 8 à 10 jours, on retourne le tas et ce 3 fois. Après 2 mois de repos, un échantillon de compost est envoyé en laboratoire pour être testé et ainsi recevoir la norme.

Quels sont les avantages du compost, comparé au terreau ?

Pour faire du terreau, on prend du compost comme base, mais d’autres produits sont ajoutés. De la matière animale (comme du fumier), de la corne broyée, du calcium et parfois même des engrais chimiques ! C’est pour ça qu’il faut bien lire les paquets avant d’acheter. L’avantage avec notre compost 100% vosgien et compatible avec l’agriculture bio, c’est qu’il peut être utilisé partout ! Dans un vignoble bio, pour rempoter des géraniums ou pour alimenter des semis de fleurs au bord d’une route. De plus, certains composts, comme le mulch, peuvent être utilisés en paillage pour éviter de labourer et donc faire moins d’effort !