© InGroupe

Ça y est, elle est arrivée ! La nouvelle Carte Nationale d’Identité, au format du nouveau permis, est arrivée dans les Vosges fin mai. Elle était en expérimentation dans l’Oise, puis a été déployée sur l’ensemble du territoire fin juin. Sa création fait suite au règlement européen du 20 juin 2019, imposant la généralisation de cette carte à partir du 2 août prochain, obligatoire dans tous les États de l’Union.

Elle a tout d’abord pour but de lutter contre les fraudes. En effet, sa puce électronique, hautement sécurisée, comprend des informations qui figurent sur la carte. Le nom, nom d’usage, prénoms, date et lieu de naissance, l’adresse, la taille, le sexe, la date de délivrance de la carte mais aussi sa date de fin de validité. Ainsi que, comme pour le passeport, la photo du visage et les empreintes digitales (sauf pour les mineurs de moins de douze ans). Elle est également équipée d’un cachet électronique visuel (CEV) signé par l’État. Il permet une lecture automatique et reprend les données inscrites sur la carte. Cela permettra de détecter rapidement une éventuelle fraude si ces données ont été modifiées.

Et pour les anciennes cartes ?

Pas de panique ! Il n’est évidemment pas obligatoire que tout le monde change sa carte d’identité pour avoir la nouvelle à partir du 2 août prochain. Par contre, à partir de cette date, l’ancien format ne pourra pu être délivrée à partir de cette date. De plus, vous n’avez pas besoin de renouveler votre carte actuelle si elle est encore valide. Ce n’est qu’à partir de 2031 que vous ne pourrez plus voyager dans l’espace européen avec votre ancienne carte. Enfin, lors de la demande de carte d’identité, il sera indispensable de donner ses empreintes digitales pour qu’elles soient mises dans la puce de la carte. Cette version sera valable 10 ans, au lieu de 15 ans.

Rappel : La première demande et le renouvellement de la carte d’identité sont gratuits. Sauf en cas de perte ou de vol (25 €).